C'est mon week-end. Dans les rues d'Helsinki, une "Symphonie des extrêmes" composée à partir de l'ADN des Finlandais

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Ingrid Pohu propose d'aller faire un tour en Finlande et plus précisément dans les rues de la capitale, Helsinki, où l'on peut l'entendre la "Symphonie des extrêmes", composée à partir de l'ADN des Finlandais.

La Finlande célèbre le centième anniversaire de son indépendance. Le 6 décembre 1917, la Finlande s'est émancipée de la Russie : cent ans plus tard, une symphonie a été créée pour l'occasion. Aussi peut-on entendre dans les rues d'Helsinki la "Symphonie des extrêmes", composée à partir de l'ADN des Finlandais :

La génétique mise en musique, comment est-ce possible ? Eicca Toppinen, star de la musique métal en Finlande, a utilisé une vingtaine d’échantillons de bandes ADN prélevées sur des habitants vivant aux quatre coins du pays. Ensuite, avec une musicologue, il a fait correspondre des notes de musique à cette chaîne de lettres.

Helsinki se trouve tout au sud du pays

En décembre, la température ne dépasse pas le zéro et descend, en moyenne, à -4°C. Il serait opportun de ne pas oublier son pipo – le bonnet finlandais –, pour flâner du côté de Tuoman Markkinat, le plus grand marché de Noël installé place du Sénat. On s'y réchauffe avec un verre de vin chaud épicé, le glögi, en craquant pour les himmelis, ces décorations réalisées avec de la paille et des roseaux.

La cathédrale luthérienne d’Helsinki 

Blanche et monumentale, la cathédrale luthérienne d'Helsinki, à l’atmosphère feutrée, possède un impressionnant orgue incurvé. A dix minutes de tram, dans un tout autre style, il est possible d’aller visiter l’église de Temppeliaukio : creusée dans la roche, elle a des allures de soucoupe volante. On y donne parfois des messes en version métal. C’est très sérieux : la Finlande compte quelque 52 groupes de musique métal pour 100 000 habitants ! Aileurs, dans le sauna Löyly, on entendra le feu crépiter. Et après quelques suées, on sautera dans la Baltique. "On va se jeter dans l’eau, précise cette habitante. On va nager, peut-être prendre de la bière puis retourner dans le sauna. En hiver, les plus courageux se jettent dans la neige.’’ 

Un  chocolat chaud dans le Tori Quarters 

Le vieux quartier rénové de Tori Quarters possède des cafés immenses mais cosy, où l'on pourra déguster un chocolat chaud. "Helsinki est bien plus vivante, intéressante et heureuse", vante Peggy Bauer, responsable du projet "Tori Quarters". Allez donc vérifier : Helsinki est à seulement 2h50 d’avion de Paris et à partir de 150 € l’ A/R.

Vous êtes à nouveau en ligne