Vous en parlerez aujourdhui. L'idée de deux députés pour en finir avec les véhicules polluants : il faut interdire la publicité pour les voitures

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tous les jours, franceinfo repère une info à partager, à la machine à café ou sur les réseaux sociaux. Aujourd'hui, deux députés veulent interdire les publicités pour les voitures à essence afin de se préparer aux voitures électriques.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

À l'instar de la loi Evin, deux députés proposent l'interdiction de la publicité des voitures avec moteurs thermiques afin de préparer les français à rouler électrique.

Ça doit vous arriver quand vous regardez des vieux films, on est toujours surpris par la quantité de cigarettes fumées. Dans quelques années, quand on verra un vieux film, beaucoup se diront : "C'est incroyable ce qu’ils mettent comme essence dans leurs voitures !".  En proposant d’interdire la publicité dès janvier prochain pour les voitures thermiques, deux députés souhaitent provoquer le même effet que la loi Evin qui régule la communication des fabricants de cigarettes et l’interdiction de fumer dans les lieux publics mais également la pub pour l’alcool. Les députés ont déjà acté l’interdiction des voitures à essence et diesel  d’ici 2040 donc selon les deux parlementaires, Delphine Batho et Matthieu Orphelin, il faudrait arrêter d’inciter les Français à acheter des véhicules thermiques afin d’être au Top de notre objectif en 2040. Ne paniquez pas en lisant cette chronique, ça ne sert à  rien de faire des stocks d’essence et de sucre, la fin de la civilisation tout pétrole devrait bien se passer. Si vous voulez une panique en raccord avec l’époque, faites plutôt des stocks de quinoa et trottinettes, c’est plus tendance.

On est inondé de publicités pour les voitures

La raison principale, c’est le poids économique de l’industrie automobile. Chaque année, en France, elle dépense plus de deux milliards en publicité rien qu’en pub. On est donc dans le petit coup d’éclat parlementaire mais peu à peu on commence à voir une évolution des mentalités sur les sujets environnementaux.

Il y a deux semaines c’était le député insoumis François Ruffin qui proposait de supprimer les vols intérieurs au profit du train, encore du symbole mais c’est une manière de marquer les esprits. C’est vrai que l’on est inondé de publicités pour les voitures, c’est un vrai marqueur qui montre l’évolution de la société. Ce n’est pas toujours simple de vendre des véhicules polluants au moment où la sensibilisation à l’environnement est forte, alors on vante la liberté, pour finir dans un embouteillage. Chacun à un souvenir de publicité de voitures à essence, on a retrouvé celle de la Renault 14 : 

Une France qui abusait un peu trop des psychotropes, avec les voitures électriques les choses seront plus saines.  

Vous êtes à nouveau en ligne