Vous en parlerez aujourd'hui. "Passe au journal quand tu as 5 minutes" : Charlie Hebdo ne renonce jamais !

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tous les jours, Jean-Mathieu Pernin repère une info à partager, à la machine à café ou sur les réseaux sociaux. Aujourdhui, la prochaine une de "Charlie Hebdo". 

Mercredi 26 décembre, la une de l'hebdomadaire satirique salue, à sa manière, l'arrestation de Peter Cherif. Près de quatre ans après le 7 janvier 2015, Charlie Hebdo manie la résilience par le rire face à la tragédie. 

La une de Charlie Hebdo ne concernera pas le père noël si souvent maltraité, humilié, moqué, érotisé, malmené par son équipe au cours de son histoire.  Non demain, la une de Charlie Hebdo salue l’arrestation de Peter Cherif avec une caricature de cet homme proche des frères Kouachi auteur des attentats contre Charlie Hebdo en janvier 2015. Un dessin de Riss où Peter Cherif est entouré par deux policiers et ce titre : "Passe au journal quand tu auras 5 minutes" avec un fond vert rappelant la fameuse une d’après attentat : "Tout est pardonné". Quand on vous dit que l’insolence sauve de tout.  

La résilience à coup de rire, c’est un poing envoyé dans la figure de l’intolérance et du fanatisme assez jouissif le jour de Noël. Dans cette grande tradition de l’humour méchamment grattant  Charlie Hebdo essaye de rester fidèle à sa tradition d’être sans compromis. Ne ratez pas Charlie Hebdo, le jour de la fin du monde, ça fera passer la pilule. Bon après, il faut trouver un kiosque ouvert. Ça c’est un autre combat. L’actualité du moment est un rappel douloureux aux évènements dramatiques d’il y a bientôt quatre ans. Il y a l’arrestation de Peter Cherif mais également la sortie du prochain livre de Michel Houellebecq, Sérotonine. Hors, le 7 janvier 2015, le jour de l’attaque contre le journal satirique, une caricature de l’écrivain en prophète de malheur  faisait la une pour son précédent roman Soumission. La semaine dernière on pouvait lire dans les colonnes de Charlie cette brève : "Trouillards Hebdo, le prochain livre de Houellebecq sortira le 4 janvier. On s’abstiendra d’en dire du mal : la dernière fois, ça ne nous a pas franchement réussi". 

Un repas de Noël digne d'un ring !

Rire de soi, rire de tout, rire pour tout, la sainte trinité de l’humour, les zygomatiques ne frétillent jamais autant que quand on verse de l’acide dessus. Il est vrai que depuis le 7 janvier 2015, chaque une de Charlie Hebdo est regardé, analysé, commenté, comme si il était exceptionnel que l’on puisse encore rire après un drame, pour se dire : Oh ! Un nouveau scandale ! D’ailleurs depuis quatre ans, le fameux :  "Peut-on rire de tout ?" s’est invité au réveillon, remplacé aujourd’hui par le fameux : "Peut-on 'Gilets jaunes' de tout ?" J’ai bien conscience que parler de ce sujet le jour de Noël est un peu ardu, alors remettons nous dans l’ambiance Jingle Bell. Oh ! Huit  heures ! L’heure où on ouvre les cadeaux ! Oh ! Un abonnement à Charlie Hebdo et là bien, c’est est le signe d’un réveillon réussi puisqu’il y a de grandes chances pour que votre oncle n’évoquant que des sujets comme la redevance, les fichés S, la fessée ou la fermeture des voies sur berge finisse le visage enfoncé dans le croupion de la dinde, pendant que votre cousin vous mord les mollets, lui-même attaqué par votre mère à la carotide avec une fourchette à huitre, bref une belle journée du 25 décembre. Joyeux Charlie Noël et joyeux Noël à tous !

Vous êtes à nouveau en ligne