Vous en parlerez aujourd'hui. Nicolas Sarkozy, vers un nouveau best-seller ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Passions, le nouveau livre de Nicolas Sarkozy, sort ce jeudi 27 juin. Il évoque les souvenirs de l'ancien président et quelques réflexions sur l'époque actuelle. Mais un succès en librairie ne présage pas pour autant d'un retour réussi en politique. 

Ce matin, avez-vous senti une chaleur différente ? Une chaleur plus moite, plus intense, plus secrète ? Si tel est le cas, c’est normal car c’est ce jeudi 27 juin que sort Passions, le nouveau livre de Nicolas Sarkozy. De quoi faire monter la température.

Les éditions de l’Observatoire, qui publient le livre, comptent bien alimenter le filon caniculaire tout l’été puisque 200 000 exemplaires ont été tirés. Un tirage très conséquent pour un livre de la sorte, mais ce nombre n’a pas été choisi au hasard. En effet, 200 000, c’est le nombre d’exemplaires vendus de La France pour la vie, le dernier best-seller en date de l’ex-président.

Passion mémoires 

Nicolas Sarkozy définit son dernier ouvrage comme quelque chose d'hybride qui ne s'apparente ni à un livre politqiue, ni à des mémoires, c'est pourquoi j'ai employé la subtile expression de "livre de la sorte" pour le qualifier. Sur le papier, Passions est une œuvre indéfinissable mais en réalité il s’agit bien de mémoires, rédigés sur 300 pages. Un tome 2 est d'ailleurs attendu car son auteur, Paul Bismuth, serait déjà au travail.

Pourtant, depuis le général de Gaulle, les Français ont un très grand attrait pour  les mémoires des anciens gouvernants, à l'image de Jacques chirac et de son livre Chaque pas doit être un but, un ensemble de souvenirs écoulé à 500 000 exemplaires, ou encore de Valéry Gisard d’Estaing, qui a publié trois volumes de ses mémoires depuis 1988. Il paraît qu’Alexandre Dumas avait abandonné le chantier, mais les Français se sont montrés au rendez-vous car cette trilogie s’est vendue à 900 000 exemplaires. Néanmoins, le Marc Levy des mémoires politiques  reste l’homme du 18 juin car les mémoires de Charles De Gaulle se vendent encore chaque année à près de 2 000 exemplaires. 

Succès en librairie, échec en politique ? 

C’est vrai qu’il y a de cela : on prend des nouvelles d’un ex mais on n'a pas envie qu’il revienne dans notre vie, c’est aussi cela la réalité. François Hollande à été atteint du même syndrome que Nicolas Sarkozy : il a vendu 100 000 exemplaires des Leçons du pouvoir, il a fait le tour des librairies de France mais il n’arrive pas à revenir sur le devant de la scène politique.

Le mari de Carla Bruni a subi la même chose comme en témoigne son échec à la primaire des Républicains, difficilement digérable, alors que les librairies affichaient complet à l'occasion de la sortie de son livre. Même destin pour Valéry Giscard d'Estaing et son livre à succès Deux Français sur trois, écrit après sa défaite au début des années 80. D’ailleurs Giscard est le seul ancien président à s'être lancé dans une carrière littéraire, qui lui vaut aujourd’hui un siège à l’Académie française, d'où le concept d'immortel. 

A noter également que François Mitterrand n'a pas eu le temps de publier ses mémoires. Mais à l'automne dernier sa bibliothèque a été vendue à plus de 500 000 euros. Il faut dire que vendre le livre des autres est toujours moins fatigant. 

Vous êtes à nouveau en ligne