Vous en parlerez aujourd'hui. La fin du changement d'heure est prévue en 2021 mais l'affaire est complexe

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tous les jours, Jean-Mathieu Pernin repère une info à partager, à la machine à café ou sur les réseaux sociaux. Aujourd'hui, la fin annoncée du changement d'heure.

Les députés européens ont acté mardi 26 mars la fin du changement d'heure. Problème, c'est maintenant aux États de choisir leur camp. Les opinions publiques sont favorables à l'heure d'été mais les gouvernants ne sont pas aussi tranchés. Il faut donc, et je vous l’assure, se préparer à un Brexit horloger dans les années à venir. Au départ, en apprenant la fin de cette habitude, on a pu se dire que c'était une bonne chose car ça voulait dire que le dernier dimanche d’octobre et le dernier de mars nous n’aurons plus jamais le droit à cette phrase : "Mais au fait ,on avance ou on recule d’une heure ?" .  C’est fini. Un marqueur générationnel disparaît.

Le changement d'heure intéresse les Français

Le sujet passionne partout dans l’UE, y compris en France, comme en témoigne la récente consultation lancée par l’Assemblée nationale. Début mars, elle a recueilli plus de deux millions de réponses, 80% des personnes ayant participé souhaitant mettre fin au changement d’heure et une majorité optant pour l’heure d’été. L’engouement était tel que le site de l’Assemblée nationale avait buggé. Si la plupart des opinions sont pour que l’on reste majoritairement à l’heure d’été, ce n’est pas forcément le cas des gouvernants. Par exemple, la Finlande, les pays Baltes, la Belgique ou l’Allemagne ont clairement pris position pour la fin de l’alternance, avec une fixation sur l’heure d’été. Mais le Portugal ou la Grèce refusent la fin des changements saisonniers. Donc en 2021, on pourrait partir en avion de Paris pour Lisbonne en reculant d’une heure plus une autre heure pour respecter le traditionnel changement d’horaire.
Vu qu’il y a trois fuseaux horaire en Europe et maintenant ceux qui veulent l’heure d’été ou l’heure d’hiver toute l’année, on s’amuse.

Le fait de revenir sur le changement d’horaire est-il mauvais pour la planète ? À la base, on tourne nos aiguilles pour faire des économies depuis le choc pétrolier survenu dans les années 70. Et ce n’est pas vraiment probant mais permet d’économiser l’énergie d’une ville comme Marseille chaque année. Rendez-vous en 2021 et n’oubliez pas, samedi 30 mars, on passe à l’heure d’été, à deux heures,  il sera…. ?  Préparez-vous !

Vous êtes à nouveau en ligne