Vous en parlerez aujourd'hui. La Fashion Week parisienne s'inquiète des "gilets jaunes"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La semaine prochaine à Paris s'ouvre une nouvelle Fashion Week. Sur les réseaux sociaux, certains "gilets jaunes" appellent déjà des manifestations le samedi 19 pour un acte 10 , le jour de nombreux défilés. La confrontation de deux mondes.

La Fashion Week pour hommes se tient à Paris à partir de mardi 15 janvier, jusqu’au 20 janvier. De nombreuses maisons de couture s’inquiètent des répercussions du mouvement des "gilets jaunes" sur leurs défilés.

Repéré par le Huffington Post dans le magazine Vogue : comment faire cohabiter colère sociale et défilé ? Même s'il peut y avoir une grande colère dans la mode, quand on n’a pas reçu son invitation au défilé Saint-Laurent, on a la rage au ventre. Demain, Bourges focalise toutes les attentions mais samedi 19, on ne sait pas encore. Sur les réseaux sociaux, certains manifestants parlent déjà d’acte 10. Dans le doute, certaines grandes marques s’organisent. C’est le cas de Dior. Initialement prévu samedi 19, le défilé se déroulera finalement la veille afin d’éviter toute intrusion et protestation lors de la présentation des nouvelles collections. Le monde de la mode n’a  absolument rien contre les "gilets jaunes". Repris au niveau de la taille, ajusté à la poitrine et fité sous les  aisselles, on est dans un street wear du carré VIP assez puissant. En revanche, entre le monde de la mode et le mouvement des "gilets jaunes", au niveau du rapport au quotidien, ce n’est pas un fossé qui les sépare. C’est un fossé, dans le fossé du fossé.

La mode, symbole financier

Malgré son côté artisanat de haut vol, la mode représente un symbole financier notamment la haute couture. Nombreuses sont les grandes maisons à s’interroger sur la tenue de leur défilés le week-end du 19 et 20 janvier car la plupart de ces shows se déroulent dans le quartier des Champs-Elysées, l’un des lieux de manifestations préférés des "gilets jaunes". Certaines boutiques avaient été taguées et cassées lors de précédents rassemblements.

Après la bagarre de l’Arc de Triomphe, celle de la passerelle Léopold-Sédar-Senghor, la bataille du petit cardigan aura-t-elle lieu ? Certaines marques n’abandonnent pas le calendrier prévu. La plupart maintiennent leur défilé samedi 19 janvier, quitte à muscler leur service de sécurité. À noter que la semaine du 21, ce sera au tour de la haute couture et là ce sera un autre niveau puisqu’on retrouvera Chanel et son médiatique couturier qui en 2008 posait pour une publicité pour la sécurité routière avec un gilet jaune et ce slogan : "C'est jaune, c'est moche, ça ne va avec rien mais ça peut sauver la vie", même si on a appris que c’était un montage, que Lagerfeld n'avait jamais porté de gilet jaune, c’est peut être une invitation à venir tous à son prochain défilé ? À suivre.

Vous êtes à nouveau en ligne