Les Youtubeurs bientôt avec les "gilets jaunes" ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Depuis quelques semaines, de nombreux Youtubeurs dénoncent une future directive européenne sur le droit d'auteur. Un article contraint les vidéastes sur le web à plus de respect de l'œuvre d'autrui. Le géant américain s'étrangle. 

Un syndicat viendra-t'il en aide aux Youtubeurs ? Approchez vous de l’un d’entre eux et dites lui à l’oreille, "article 13", et il part en criant se mettre en position fœtale dans un coin de la pièce.

Voté en septembre et peut-être définitivement adopté en janvier par le parlement européen, l’article 13 est une disposition concernant le droit d’auteur sur internet. Il s’agit de mieux protéger les créateurs, au risque de pénaliser les Youtubeurs qui ne payent pas lorsqu’ils utilisent ces œuvres.

YouTube

Si Norman n’a pas payé le droit à la production de Walking dead, il ne peut pas faire son sketch. Il existe une pétition baptisée Save your internet qui atteint aujourd’hui plus de 2 millions de signatures et d’un coup, les Youtubeurs sont un peu les Jean Lassalle du monde numérique, ils portent un gilet jaune seuls avec leurs millions d’abonnés…

Pourtant, une chose semble un peu dépasser ces vidéastes du web. En effet toute cette campagne est lancée par Youtube, propriété de Google. La plateforme de vidéo américaine s’inquiète de cet article 13 car désormais elle serait responsable de tout. Aujourd’hui une vidéo peut être supprimée si elle est signalée, désormais ça serait à Youtube de vérifier en amont si votre vidéo est conforme au droit d’auteurs; si, par exemple, le label Warner Music est d’accord  pour que vous fassiez la critique, tant attendue, du dernier album de Franck Michaël. Alors Youtube mobilise.

Dans le Figaro qui consacre une enquête au sujet, on apprends que des Youtubers comme Cyprine et Squeezie relayent la pétition mais surtout que Youtube appelle les plus petits Youtubeurs pour créer un effet de masse et la démarche divise, car parle t-on de liberté artistique ou d’intérêt d’une multinationale ? Le texte revient dans un peu plus d’un mois au parlement européen, il va être temps de se remettre aux avions en papier pour s’occuper au travail.

Vous êtes à nouveau en ligne