Frontex diffuse des images de migrants débarqués en pleine mer

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

L'agence des garde-côtes européens a, pour la première fois, diffusé des images du travail des passeurs en Méditerranée. Une vidéo arrivant dans un contexte de défiance et d'interrogation populiste face au travail de Frontex.

D’abord un message écrit en ces termes "Attendez, attendez, pourquoi ce chalutier remorque-t-il un bateau en bois vide en haute mer ?" Et lorsque la vidéo démarre, on se demande en effet pourquoi les garde-côtes européens diffusent cette vidéo où un bateau de pêche glisse dans les flots bleus de la Méditerranée. Et d’un coup, on comprend quand les moteurs stoppent. De la cale sortent un, deux, trois hommes, puis des enfants, des femmes, un flot discontinu d’êtres humains quitte le chalutier pour rejoindre la petite embarcation attachée au chalutier. Une fois tout le monde à bord, le bateau principal met les gaz et laisse la coquille de noix valdinguer au gré des vagues provoquées par la fuite des marins. Au milieu d’une mer calme, on distingue de très nombreux gilets orange, certains passagers n’en portent pas, tous attendent maintenant, nous sommes à 100 km de Lampedusa. Pour la première fois, un drône associé à un avion de Frontex a pu suivre le parcours et filmé la manière de procéder des passeurs en provenance de Libye. Selon le journal Le Parisien, ce voyage concernait 80 personnes secourues par la marine italienne et transférées sur l’île de Lampedusa. Les passeurs ont eux été arrêtés, il s’agissait de six Égyptiens et deux Tunisiens.  

C’est vrai que ça peut surprendre. Quand on remonte le fil twitter du compte des garde-côtes européens depuis 2015, très peu de vidéos de leur travail effectif. D’avantage de publicité avec des gens qui disent "ok on y va" ou des messages pour dire Frontex reste sur le pont  mais rien de très concret sur le travail de cette agence… Et puis, si vous avez suivi les débats des élections européennes, peut-être vous souvenez vous que ce mot de Frontex est souvent revenu dans la bouche des candidats d’extrême droite afin de montrer que les frontières de l’Europe étaient soi-disant une passoire, et donc qu’il fallait en finir avec Frontex… D’ailleurs, les premiers à réagir à cette vidéo étaient des élus ou des sympathisants RN. Non pas pour féliciter Frontex mais pour trouver à travers cette vidéo une justification à leur théorie complotiste voulant que ces migrants arrivant de Libye étaient de faux réfugiés. La preuve : ils voyagent tranquillement en chalutier et après attendent, encore plus tranquillement qu’on vienne les chercher. La vidéo dit le contraire mais un chiffre suffira à éteindre ces sombres rumeurs : aujourd’hui, un migrant sur huit perd la vie  en Méditerranée.

RADIO FRANCE

Vous êtes à nouveau en ligne