Philippe Barbarin : "Il n’y a pas de vie tranquille"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Pour qui, pour quoi, donner sa vie aujourd’hui ? Toute la journée des débats sont organisés au théâtre du Rond-Point à Paris, dont certains sont retransmis sur les différentes chaînes de Radio France.

Une grande enquête a été menée auprès de 20.000 auditeurs et des personnalités en provenance d'Allemagne, Autriche, France Pologne, Sénégal, Canada, Belgique et Suisse francophone : cette question a beaucoup fait réagir. Pour qui, pour quoi, donner sa vie aujourd'hui ?

Philippe Barbarin, Cardinal Archevêque de Lyon et primat des Gaules répond à cette question. "Il faut interroger les gens sur ce qu’ils vivent déjà. Cela fait plus de 40 ans que je donne ma vie à Jésus et il faut que je le refasse chaque jour, et c’est le but de mon existence. "

La prise de risque

"Il n’y a pas de vie tranquille. Chaque grand défi comporte son paquet de risque et ses difficultés. Il faut surmonter les obstacles en regardant loin, devant et en vivant avec cet enthousiasme intérieur. Les gens prennent des risques et on voit l’audace qu’il leur faut. Il y a des risques financiers, existentiels. "

Vous êtes à nouveau en ligne