Les incertitudes sur le climat

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le climat est-il plus incertain aujourd'hui qu'il y a des millénaires ? L'atmosphère est-elle responsable des changements de climat ? Pour répondre à ces questions, Katia Laval, professeur émérite à l'Université Pierre et Marie Curie, climatologue spécialiste des interactions entre le sol, la végétation et l'atmosphère.

Comme la météorologie, la climatologie n'est pas une science
exacte : les prévisions en matière d'évolution
climatique comportent nécessairement une part d'incertitude. Or c'est
précisément cette marge d'erreur qu'exploitent les contestataires du
réchauffement de la planète, pour mettre en doute les estimations de ses
conséquences à venir.

Le climat n'est pas plus incertain contrairement à ce que l'on
envoie dans l'atmosphère et qui provoque une évolution du climat, explique
Katia Laval. "Plus on observe et plus on se rend compte qu'il y a des
phénomènes que l'on ne comprend pas dans les climats passés. Mais l'on comprend
bien l'évolution de la distribution du soleil qui a provoqué des glaciations et
des climats plus chauds.
"

"On connaît mal le climat futur parce que l'on se pose
des questions de plus en plus précises.
"

Le réchauffement

Il y a une accélération de la quantité de gaz carbonique que
l'on envoie dans l'atmosphère et l'on peut donc s'attendre à une accélération
du réchauffement climatique, mais pas forcément partout. "Depuis quelques
années, l'augmentation de température a été freinée, pourtant on a l'impression
qu'il y a une accélération de la fonte des glaces du Groenland et de l'Antarctique, une
augmentation du niveau de la mer.
"

L'atmosphère

Cette enveloppe très fine entoure la Terre et nous protège. Elle
est unique dans le système solaire et pose question. "Cette atmosphère est
très importante parce que si elle ne transportait pas de l'énergie de l'équateur
aux pôles, la variation des températures serait beaucoup plus grande,

explique Katia Laval.

 

Katia Laval est co-auteur avec Guy Laval de Incertitudes sur
le climat
, chez Belin