Attention aux abus de sucre

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Faut-il vraiment se priver du sucre, ce plaisir bien anodin ? Le sucre est-il vraiment dangereux pour la santé ? Pour en parler le Docteur Edouard Pelissier, chirurgien en cancérologie, membre de l'Académie nationale de chirurgie. Il publie La vérité sur les sucres et les édulcorants, aux éditions Odile Jacob.

Fondé sur les dernières publications médicales les plus
sérieuses, ce livre fait le point sur le sucre et tous les édulcorants :
de l'aspartame au néotame, en passant par le sucralose... Il répond à toutes les
questions que l'on est en droit de se poser : quels sont les
risques ? Combien de sucre peut-on consommer ? Les édulcorants
aident-ils au contrôle du poids ? Existe-t-il un lien entre aspartame et
cancer ? Que faut-il penser du sirop d'agave ou de la stévia ?

Il y a plusieurs sucres lents, rapides, boissons... Les sucres lents sont
contenus dans l'amidon des pâtes, des céréales... et les rapides sont des les
fructoses, le saccharose que l'on trouve notamment dans les boissons sucrées.

Le corps a un besoin vital de glucose mais à forte dose il
est toxique pour les cellules. Pour ne pas dépasser les limites, il ne faut pas
rajouter du sucre à tort. "Le sucre sucrant est un aliment plaisir, mais on
n'en a pas besoin.
" L'OMS a déterminé à 50g de sucre par jour, mais elle
voit cela largement. Une revue de cardiologues américains estime la dose à 20g
par jour pour la femme, et 36g pour un homme en tenant compte de tous les
sucres ajoutés.

Les gros consommateurs d'édulcorants ont les mêmes problèmes
de surpoids, d'obésité, de maladies cardiovasculaires, de diabète que ceux qui
consomment de boissons sucrées.

Vous êtes à nouveau en ligne