Les Hospices de Beaune

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Dimanche 20 novembre, se déroule la traditionnelle vente aux enchères des vins des Hospices de Beaune. Une institution qui possède un patrimoine architectural et viticole exceptionnel.

La création des Hospices de Beaune remonte au XVe siècle quand le chancelier du Duc de Bourgogne Nicolas Rolin et son épouse Guigone de Salins ont décidé de construire un hôpital pour les pauvres. Cet établissement, véritable "palais des pôvres", est un joyau de l'architecture médiévale bourguignonne, rendu célèbre par ses toits polychromes.

L'Hôtel Dieu est un monument remarquablement conservé. La grande "salle des pôvres" où les malades indigents étaient soignés a gardé ses impressionnantes dimensions d'origine (50m de long, 14m de large et 16m de haut) ainsi que ses poutres polychromes uniques au monde.L'Hôtel Dieu possède également des collections de meubles, de tapisseries, d'objets divers et un chef d'oeuvre de l'art religieux : le polyptique du jugement dernier. Ce retable du XVe siècle attribué à l'artiste flamand Rogier van der Weyden était à l'origine accroché au dessus de l'autel dans la chapelle de la "salle des pôvres".

 

Le domaine viticole constitué à partir du XVe siècle à partir de donations, fait également partie du patrimoine des Hospices de Beaune. D'une surface de soixante hectares, il se compose exclusivement de 1ers et de grands crus. Chaque année, les vins sont vendus aux enchères en tonneaux de 228 litres. Cette vente de charité, la plus ancienne du monde, permet de financer l'hôpital de Beaune et les maisons de retraite dont les Hospices civils assurent la gestion ainsi que l'entretien du patrimoine architectural.

 

Vous êtes à nouveau en ligne