Le Palais de Béhague

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Découverte du Palais de Béhague à Paris, dont la salle Byzantine accueille en ce moment le festival {Les Nuits Théâtrales.}

Le Palais de Béhague, situé au cœur du 7e arrondissement, est un petit bijou de style 18e, construit fin 19e pour la comtesse Martine de Béhague. Il abrite depuis 1939 l’ambassade de Roumanie. Totalement fermé pendant toute la période communiste, il est depuis quelques années partiellement ouvert au public. Ce palais possède une extraordinaire salle de spectacle, la salle byzantine où sont organisés depuis près de trois ans concerts et pièces de théâtre.

Une salle richement décoré de marbre et de boiseries 18e. Cette salle est exceptionnelle par son décor, par ses dimensions (inhabituelles pour une salle de spectacle privée : 25 m de long, 20 m de large et 15 m de hauteur), mais aussi par ses équipements techniques absolument révolutionnaires pour le début du 20e siècle, que l’on doit en particulier au peintre d’origine espagnole Mariano Fortuny, passionné de théâtre.

Au début du 20e siècle, c'est un haut lieu culturel parisien. Le compositeur Gabriel Fauré y a dirigé son propre requiem en 1905, la danseuse américaine Isadora Duncan s’y est produite en 1909.

La salle Byzantine qui aurait besoin d’une importante restauration accueille jusqu’à ce soir Les Nuits Théâtrales.

Ce cycle des Nuits, organisé par l’institut culturel roumain, a débuté il y a un an avec des concerts de musique classique. En juin, il y a eu les nuits baroques qui ont notamment accueilli Jordi Savall et Montserrat Figueras et donc cette semaine les nuits théâtrales. Deux spectacles sont encore proposés ce soir.

Après ces nuits théâtrales, le palais de Béhague et sa salle byzantine ouvriront de nouveau leurs portes les 24 et 25 novembre pour un spectacle présenté par l’université de Bucarest.

Vous êtes à nouveau en ligne