Une journée mondiale du geocaching : la chasse aux trésors 2.0

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tous les jours cet été, franceinfo et la Rédaction internationale de Radio France vous font découvrir une journée mondiale. Une cause, un animal, une pratique à travers le monde... Lundi, c'est la journée du geocaching. Un nouveau genre de jeux d'enquête qui a pris une ampleur planétaire.

Le geocaching est un anglicisme qui désigne tout simplement la chasse aux trésors. Une chasse version moderne. Pour y jouer partout dans le monde, il suffit d'avoir un bon GPS et de s'inscrire sur un site de geocaching. Il s'agit, à l'aide d'indices, de trouver un peu partout sur la planète des caches, ou des geocaches, dans lesquels se trouvent des objets à découvrir.

Une fois découverts, ces objets peuvent être emmenés par le chasseur au trésor à condition qu’il dépose à la place un élément d’une valeur identique. Cela peut aller du petit bibelot à des pièces de monnaies. Certains y laissent même leur carte de visite. La pratique est née en 2000 aux États-Unis et a depuis conquis le monde entier. Il y aurait plus de trois millions de ces caches répertoriées dans plus de 180 pays. Il y en aurait même une dans la Station spatiale internationale.

Dans un rayon de 25 kilomètres autour de Paris, on compterait plus de 6 200 caches. Il y en aurait plus de 2 000 à Marseille, plus de 1 400 autour de Bordeaux ou encore plus de 2 300 dans Lille et sa proche région.

Plusieurs niveaux de difficultés

Il existe également différentes sortes de caches. La cache traditionnelle est la plus simple. Elle contient un objet à trouver, et c'est tout. Mais il existe également la cache multiple : la cachette contient des indices qui guide le chasseur de trésors vers une autre cache plus difficile à trouver. 

On retrouve enfin la cache "Événement". Les geocacheurs se donne une date et un lieu et tous s’y retrouvent pour parler de leur passion pour le geocaching

Un jargon de sorciers

Le geocaching est à la portée de tous mais possède tout de même son propre jargon. Une personne non-initiée à la pratique sera qualifiée de geomoldus, en référence aux fameux moldus de l'univers d'Harry Potter, les non-sorciers.

Si une cache est vandalisée par un de ces geomoldus, elle est dite muggled (muggle désignant un moldu en anglais). Un vrai vocabulaire de sorciers.

Vous êtes à nouveau en ligne