Une journée mondiale du chat : chacun a sa façon de l'adorer

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tous les jours cet été, franceinfo et la Rédaction internationale de Radio France vous font découvrir une journée mondiale. Une cause, un animal, une pratique à travers le monde... Vendredi, c'est la journée du chat. Le plus vieux compagnon de l'Homme.

Walt Disney n’est pas le premier à raconter l’amour entre les êtres humains et ce majestueux félin. Le chat est tout simplement le plus vieux compagnon de l’Homme : on estime que le chat s’est rapproché de l’Homme il y a environ 10 000 ans. À Chypre, on a retrouvé le squelette d’un chat enterré avec un enfant il y a 7 500 ans.

Plus près de nous, on sait que les Égyptiens vénéraient les chats. Une passion partagée ensuite par les Vikings, les Grecs ou encore les Romains. Il existe deux familles de chats : le chat sauvage d’origine européenne et le chat sauvage d’origine africaine.

Un mets asiatique

À l'instar du personnage fictif Alf l'extraterrestre, certaines personnes aiment manger les chats. En Asie notamment, on a un petit faible pour mijoter son petit félin. C’est à la fois normal et délicieux expliquent leurs cuisiniers.

C’est la Chine qui arrive en tête du classement des mangeurs de chats avec plusieurs millions de petites bêtes consommées. La Corée n’est pas contre non plus un petit chat bouilli. Dans ce pays on prête à l’animal des vertus thérapeutiques.

D’une manière générale, il faut savoir que l'on a tous longtemps mangé du chat, Européens compris.

Le chat en chanson

Fort heureusement le chat possède aussi ses amoureux, et c’est en chanson qu’ils en parlent le mieux. Le Chat noir de Jean-Louis Murat est là pour nous rappeler qu’Yves Montant s’inquiétait lui du chat de la voisine, que Petula Clark préférait regarder le chat par la fenêtre, ou encore que le groupe The Cure nous enivrait dans les années 1980 avec The Love Cats.

Outre la variété et le rock, le classique a aussi son hommage. C’est le fameux Duo des Chats attribué à Rossini mais composé certainement par un musicien anglais. Un duo qu’aimait notamment chanter la cantatrice Montserrat Caballe avec sa fille.

Vous êtes à nouveau en ligne