Une femme en été. Fanny Herrero, stand up et canyoning

La scénariste de la série "10%" se ressource grâce au "Rien"

Nom : Herrero

Prénom : Fanny

Age : 45 ans

Profession : scénariste de séries  

C’est l’été de Fanny.  Et il se résume en deux mots : stand up et canyoning. La reine de la série 10%, qui a fait un carton, rêve de fraîcheur, de chemins et d’aventures avec ses enfants. "J’adore les vacances. Et j’adore le Rien" 

"Le rien ?"  "Oui, surtout en vacances. Je me revois en maillot, arpenter la plage de galets, mon portable collé a l’oreille, pendant 10%. Je me revois, quelle angoisse, quel stress…" "Oui mais quel succès" "Oui mais j’ai frôlé le burn-out, explique Fanny Herrero. Cette série, c’est sept ans de ma vie. Ma fille de 4 ans, est née en plein milieu. Il y a l’écriture, plus ça avance, plus ça stresse, même si on écrit a plusieurs. Mais quand le tournage démarre, alors là, je suis dessus à fond, je veux tout suivre jusqu’au bout, c’est très physique de faire une série, ça vous prend beaucoup" .

Une série, cet immense plaisir énergivore, autant quand on la regarde (quitte à en devenir fou), que quand on la fabrique. La série, un job en pleine expansion, mais ou les places sont chères. Fanny Herrero en est l’une des indéniables stars. Après ce craquage, qui lui a pris bien plus que 10% de sa vie de famille recomposée de 4 enfants, elle a pris une décision : sanctuariser ses vacances. "On a dû annuler la Slovénie, forcément, avec le Covid" "Ah oui, dommage, c’est très beau, très frais la Slovénie" "Oui je regrette, mais bon. Quiberon c’est super, avec les enfants qui font leur vie".

Revers de la médaille du confinement, se débarrasser gentiment de ses enfants : "Je profite d’eux hein, mais on a besoin de se recentrer, on a quand même vécu un truc de fou pendant le confinement. Nous on était à Toulon, là où vivent mes parents. Mais c’était très compliqué de bosser, de faire les courses, de faire à manger sans arrêt" J’acquiesce, à 100%. "Donc Quiberon, mais aussi la Dordogne, les cavernes, les montagnes, la chlorophylle, les hébergements insolites, et le canyoning. J’adore tout ca, avec les enfants" s’exclame Fanny Herrero. Ah les enfants… Bon, après, ils repartent à droite à gauche… Ce qui laisse du temps, ce Rien, dont la scénariste de séries a besoin. Ce Rien qu’elle remplit plutôt bien.            

Vous êtes à nouveau en ligne