Une "année 2014 complexe et incertaine" pour le Brésil

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le Brésil est l'un des pays qui va attirer tous les regards en 2014 avec la Coupe du Monde de football. Mais il a aussi un rendez vous électoral l'an prochain. Ces élections présidentielles vont intervenir dans un climat social confus. On se souvient des manifestations massives en juin dernier dont l'une des cibles était le Mondial. Dans ce contexte, qu'attendre de 2014 ?

"Cette année 2014 sera complexe et incertaine",
explique Elodie Touchard, la correspondante de France Info au Brésil. "Le
Mondial de football cristallise les frustrations avec ses milliards dépensés
dans ses stades. Le climat social est donc tendu", raconte-t-elle. 

** Et ce d'autant plus que la Coupe
du monde sera suivie, trois mois plus tard, par des élections générales :
gouverneurs d'états, parlementaires et présidentielle.

►►►A LIRE AUSSI | Le Brésil : bilan 6 mois avant la Coupe du Monde

43% d'opinions favorables pour Dilma

"Ce n'est pas
une bonne année pour recevoir une Coupe du monde ici... Vous avez une insatisfaction
brutale dans tout le pays. Surtout sur les thèmes de la santé, de l'éducation
qui ont toujours été relégués au second plan"
redoute Julio Tabarès,
professeur en anthropologie.

Dans ces conditions, le second mandat de Dilma Roussef
n'est pas acquis d'avance même si elle est créditée de 43% d'opinions
favorables.