Un (faux) métro à Gaza

Du Japon à la Grèce, de la Libye à Gaza, rendez-vous avec nos correspondants. Aujourd'hui, gros plan sur le "nouveau" métro de Gaza et la Grèce qui s'enfonce chaque jour un peu plus dans la misère.

Palestine

Sept lignes dont la principale relie
le point de passage israélien d'Erez à la ville frontière de Rafah au sud.
Cinquante stations. Un plan de métro, conçu et imprimé pour l’occasion. Et même
un millier de faux billets.

L’artiste palestinien Mohamed Abusal
a imaginé un réseau de métro dans la bande de Gaza et en a fait une exposition
photo, présentée à l’Institut Français de Gaza, et qui va maintenant tourner en
Palestine, à Ramallah (Cisjordanie) à partir de la mi-février. 

Libye

Les organisations de défense des droits de l'homme dénoncent les tortures en Libye.
Après le Haut-Commissariat  pour les droits de l'homme de l'ONU, Médecins sans frontières et  Amnesty international font part de leur inquiétude face aux cas de plus en plus nombreux de torture sur les prisonniers.

Grèce

La crise économique fait des ravages au sein de la population en Grèce.
Le FMI exige de nouvelles mesures d’austérité pour procéder au prêt qui éviterait la faillite au pays.

Mais certaines couches de la population parmi les plus pauvres sont à bout. La classe moyenne est laminée et la pauvreté gangrène le pays.

Japon

Tous les compte-rendus journaliers de la cellule de crise du gouvernement japonais chargée de gérer l'accident de la centrale de Fukushima ont été détruits.
Ceux de cinq comités ministériels gravitant autour de la cellule de crise et des plus hauts responsables de Tepco, l'opérateur de la centrale, ont eux aussi disparu. C'est ce qu'avoue un haut fonctionnaire de la toute puissante bureaucratie japonaise.
Pour les médias japonais, cet aveu confirme l'image d'une gestion brouillonne de cet accident au sommet de l'Etat japonais. Accident nucléaire le plus grave depuis celui de Tchernobyl.

.