ONU : l'avenir du Mali et peut-être celui de la Syrie au cœur de l'Assemblée générale

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Alep, Bethléem et Victoria. Trois étapes du Monde d'info d'aujourd'hui mais aussi New York où le président français, François Hollande doit intervenir pour la première fois à la tribune de l'ONU.

Aux Etats-Unis, l'assemblée générale de l' ONU vient de s'ouvrir en présence de 120 dirigeants du monde entier. Le discours de François Hollande est attendu aux alentours de 18h, heure française.

Syrie

La guerre en Syrie est l'un des dossiers qui est abordé à l'ONU dans le cadre de cette assemblée générale. Sur le terrain les combats continuent, l'armée de Bachar al-Assad bombarde régulièrement les zones contrôlées par les rebelles, notamment à Alep, la deuxième ville du pays et capitale économique de la Syrie. Les habitants, eux, tentent de survivre et de se rendre au marché pour acheter de la nourriture.

Israël

Direction l'état Hébreu pour le délicat problème du partage de l'eau. L'eau du fleuve Jourdain, l'eau des sources présente dans le sous-sol de Cisjordanie aussi.
Les accords d'Oslo en 1993 ont prévu une répartition de l'eau entre Israël et les territoires palestiniens. Des accords dénoncés aujourd'hui par les palestiniens qui parlent d'un partage inégal des ressources.
Ils vivent aujourd'hui avec 70 litres d'eau par jour, c'est moins que ce que recommande l'organisation mondiale de la santé.

Océan Indien

Depuis plusieurs années, des pirates somaliens attaquent les bateaux et prennent les équipages en otage dans l'optique d'obtenir des rançons.
Une "activité" qui perturbe l'économie de plusieurs pays et notamment l'économie liée au tourisme avec les Seychelles, toutes proches.

Une force maritime internationale a été envoyée dans l'Océan Indien ces derniers mois, la France y participe et elle tente de sécuriser la zone.

 

Vous êtes à nouveau en ligne