Nicolas Sarkozy en Libye

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Libye

Nicolas Sarkozy est arrivée en Libye ce matin en compagnie du premier ministre britannique David Cameron. Ce sont les premiers dirigeants étrangers à se rendre en Libye depuis la chute du régime Kadhafi.

Attendu à Benghazi, fief de l'insurrection et du CNT, le président de la république s'est exprimé depuis Tripoli, entouré de David Cameron et du numéro 1 du CNT, Moustapha Abdeljalil.

A leur arrivée à Tripoli, les deux dirigeants ont été accueillis comme des héros. Temps forts de la matinée, la visite d'un hôpital et la rencontre avec des blessés.

Yémen

Dans le sillon de la Tunisie et de l'Egypte, le Yémen s'est soulevé pour demander le départ du Président Ali Abdullah Saleh et de son régime.

Après des mois agités et parfois violents, le mouvement de contestation s'est calmé, mais la rue reste mobilisée, notamment dans la capitale Sanaa. Aucun terrain d'entente n'a été encore trouvé entre le pouvoir et l'opposition. Une instabilité politique qui n'est pas sans conséquence sur la vie quotidienne des yéménites.

Liban

Depuis le début de la semaine, le Liban accueille la deuxième assemblée de la convention sur les bombes à sous munition qui est entrée en vigueur en 2010.

Cette assemblée regroupe 80 pays ainsi que 350 ONG, comme Handicap International, qui œuvrent pour éliminer ces armes et nettoyer les terres contaminées.

Les bombes à sous munition continuent de tuer ou de mutiler bien après avoir été larguées, car toutes n’explosent pas au moment de l’impact. Certaines restent enfouies sous la terre et constituent un danger quotidien pour les civils.

Vous êtes à nouveau en ligne