Mohamed Morsi face à la colère des juges

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

En Egypte, Mohamed Morsi a réaffirmé que ses pouvoirs n'étaient que provisoires, en l'occurrence jusqu'à l'élection d'un nouveau parlement. Cette déclaration n'a pas apaisé les contestataires, qui continuent d'occuper la célèbre place Tahrir au Caire. Des affrontements ont eu lieu dans plusieurs villes de province entre Pro et anti-Frères musulmans.

De leurs côtés les juges ont lancé un appel à la grève. La
justice est la première visée par un décret de Mohamed Morsi, qui réduit leur
indépendance puisque le pouvoir judiciaire passe entre ses mains. Visiblement
surpris par l'ampleur et la radicalité de la contestation, Mohammed Morsi tente
de se justifier et appelle au dialogue. S'il cherche l'apaisement ce n'est pas
le cas de tout le monde. Une cour a annoncé qu'elle allait examiner la validité
de ce décret.

Qatar 

La conférence mondiale de l'ONU sur le changement climatique,
s'ouvre aujourd'hui à Doha au Quatar. L'émirat a la tâche délicate de donner
une suite au protocole de Kyoto, qui prend fin le mois prochain. Les 190 pays
vont tenter une nouvelle fois de trouver un accord sur la réduction des
polluants.

Le Qatar détient le record mondial d'émission de CO2 par
habitant. Le pays est un désert, qui souffre évidemment du manque d'eau, mais à
Doha, on trouve facilement de grands parcs verts, des pelouses également
vertes, des fleurs, et même un golf. Le gazon utilisé est spécifique : il résiste
aux fortes chaleurs et l'arrosage se fait à partir d'eau issue du dessalement.
Dans les rues circulent une majorité de 4x4.

Mali

Au Mali, la perspective d'une intervention militaire dans le
nord s'éloigne de plus en plus, mais cela n'empêche pas l'armée malienne de
s'entrainer.

L'envoi de 250 formateurs européens a été annoncé la semaine
dernière. Maureen Grisot notre envoyée spéciale au Mali s'est rendue à Sévaré,
près de Mopti, la ville la plus au nord qui soit encore en zone libre.

Faute de moyens, les soldats maliens peuvent seulement
imiter le bruit des tirs : les balles réelles coûtent cher et on les utilise
avec parcimonie pour l'entraînement. Si la force de la CEDEAO se déploie un
jour, ce sont ces hommes qui mèneront le combat. leurs exercices sont donc
organisés dans un environnement proche de celui du nord : des montagnes, du
sable, et des cailloux.

Vous êtes à nouveau en ligne