Maroc : le travail des enfants bientôt hors-la-loi

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Direction aujourd'hui Israël pour l'échange, demain entre Israël et le Hamas. Nous irons aussi en Libye, dans la ville de Syrte avec des habitants piégés qui racontent la bataille. Détour e,suite au Canada pour rencontrer un étonnant marcheur de la paix. Mais d'abord, on prend la route du Maroc pour parler d'un projet de loi pour interdire enfin le travail des enfants.

Maroc

Depuis des années, les associations marocaines attendait cette loi sur l'interdiction de travail des enfants.
Désormais c’est presque fait : le gouvernement vient d’adopter un projet en ce sens.
Faire travailler une personne de moins de 15 ans sera bientôt un délit passible d'amende et de prison.
Pour les associations c’est une vraie victoire ! Avec la nouvelle loi, elles espèrent enfin qu'on en finisse avec celles qu’on appelle les "petites bonnes". Des enfants –des filles pour l’essentiel- qui travaillent comme domestique. Souvent maltraités.

Israël

Gilad Shalit, le jeune soldat israélien retenu depuis plus de 5 ans, va être libéré demain. En échange, près de 500 prisonniers palestiniens dans un premier temps. Ils seront 1027 prisonniers palestiniens au final.
_ Plusieurs recours ont été déposés devant la cour suprême d'Israël mais cela ne devrait pas empêcher l'échange demain. Huit Israéliens sur dix soutiennent l'accord prévoyant la libération du soldat franco-israélien.

Libye

La bataille de Syrte continue. Depuis plus d'un mois, les forces du CNT, le Conseil national de transition, butent toujours sur le dernier carré de fidèles de l'ancien régime qui est parvenu à contre-attaquer.
_ Quelques civils qui s'étaient réfugiés dans l’hôpital Avicenne, dans le sud de la ville de Syrte, sont retournés chez eux parmi lesquels de nombreux étrangers.

Canada

Un Canadien quinquagénaire a bouclé hier à Montréal, un tour du monde à pied en 11 ans ! Devant la petite foule venue l'accueillir, Jean Béliveau a annoncé qu'il se donnait un nouvel objectif: la création à Ottawa d'un ministère fédéral de la Paix.

Vous êtes à nouveau en ligne