Londres : Generator revisite les auberges de jeunesse

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Un nouveau type d'auberge de jeunesse débarque en France : la chaîne britannique Generator va ouvrir un établissement à Paris, près du canal St-Martin. Les travaux ont commencé. L'inauguration est prévue fin 2014, début 2015. Ce sera un énorme hôtel branché, visant une clientèle jeune, avec des prix bas. De quoi bousculer le monde associatif qui gère depuis toujours le milieu des auberges de jeunesse. Generator, qui veut s'implanter dans le monde entier, a déjà ouvert un hébergement dans la capitale anglaise. 

 

Ukraine : la crise vue de Géorgie

Dans ce pays du Caucase, limitrophe de la Russie, le
scénario appliqué par Vladimir Poutine en Ukraine a des airs de déjà vu. En août
2008, les troupes russes ont en effet envahi une partie de la Géorgie, au motif
qu'il fallait défendre les citoyens russes de l'entité séparatiste de l'Ossétie
du Sud. En réalité, cette intervention militaire visait à empêcher la Géorgie
de se rapprocher de l'Otan comme elle tente aujourd'hui d'empêcher l'Ukraine de
se rapprocher de l'Europe. Les 4 millions et demi de Géorgiens sont convaincus
que Moscou use à nouveau son grossier scénario.

 

Les drapeaux russes flottent sur les édifices publics, les
points stratégiques sont contrôlés par l'armée russe. La Crimée est bel et bien
passée sous contrôle russe ce week-end. Sans violence, sans un coup de feu. Moscou
a déployé des centaines de soldats pour encercler les casernes de la péninsule
de Crimée pour faire pression sur le nouveau pouvoir à Kiev. La diplomatie
européenne semble impuissante à arrêter Poutine, mais il faudrait voir les
choses autrement, et trouver des formules de compromis sans stigmatiser systématiquement
la Russie.

 

Italie : le retour de son cinéma à Hollywood

Le film "La grande Bellezza" , de Paolo
Sorrentino, a reçu cette nuit l'Oscar du meilleur film en langue étrangère
après avoir pourtant été boudé par la critique à Cannes. De quoi redonner du
baume au coeur aux Italiens, 15 ans après "La vie est belle"
de Roberto Benigni.

 

 

 

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne