Les paradis fiscaux au menu du G20

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les paradis fiscaux et la domination de la finance sur les Etats au programme du G20. Cette lutte contre les fonds spéculatifs a été abordée lors de la réunion internationale par l'Argentine. La présidente  a sensibilisé ses homologues sur la persécution des fonds appelés "vautours".

Lors de la grande crise argentine, en 2001, ces organismes de crédit
ont investi. Puis le pays a négocié sa dette avec la majorité des créditeurs,
sauf avec ces fonds vautours qui ne veulent rien savoir. Depuis 10 ans, ils
poursuivent l'Argentine en justice pour récupérer leur dû.

Qatar

Ils sont quatre Français retenus à Doha, au Qatar. Deux
hommes d'affaire, un footballeur et un entraineur. Ils ont un problème
judiciaire avec leur associé ou leur employeur qatarien et n'ont donc pas
l'autorisation de sortir du territoire, et ce, depuis des années pour certains.

C'est le cas de l'entraineur de football Stéphane Morello. L'homme
d'affaire Jean-Pierre Marongiu attend depuis trois ans. De leur côté, le
footballeur Zahir Belounis et l'entrepreneur Nasser Awartani tentent de quitter
le pays depuis février 2013. Ces expatries ont désormais un avocat français, Me
Frank Berton. Il est venu a Doha cette semaine, pour rencontrer ses clients et
les autorités qatariennes...

Vous êtes à nouveau en ligne