Les migrants d'Allemagne: une chance pour le pays

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les neufs premiers mois de 2012, 500.000 migrants sont venus en Allemagne. Au flux traditionnel en provenance d'Europe de l'Est s'ajoute depuis peu un nouveau flux, en provenance de l'Europe du sud en crise. Ces nouveaux migrants souvent jeunes et très qualifiés sont perçus comme une chance pour le pays.

Sur les 500.00 migrants, venus en Allemagne les neufs
premiers mois de 2012, on compte 26.000 Grecs, 32.000 Italiens, 27.000
Espagnols et 10.000 Portugais.

Dans son logement attenant à l'église orthodoxe de Munich, Apostolos
Malamoussis dispose d'une chambre pouvant accueillir jusqu'à quatre personnes. Depuis
des mois, la petite pièce ne désemplit pas, prise d'assaut par une nouvelle
génération de migrants fuyant Athènes et la crise. Depuis, l'ecclésiastique
assiste à un véritable exode de Grèce vers Munich, où vit la plus grande
communauté grecque d'Allemagne et où règne le plein emploi.

Ces migrants sont les plus souvent les petits enfants des
immigrés de la première génération, entre temps retournés au pays. Ils sont
jeunes et diplômés, et l'Allemagne, confrontée à un déclin démographique et à
un déficit en personnel qualifié a besoin d'eux. Pourtant, le marché du travail
allemand reste très sélectif.

Vous êtes à nouveau en ligne