Le Yorkshire 30 ans après la grève nationale des mineurs

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Il y a presque 30 ans jour pour jour, le Royaume-Uni s'embarquait dans l'un des conflits sociaux les plus marquants de son histoire. La grève nationale des mineurs, qui a démarré le 12 mars 1984, a profondément bouleversé le pays. Elle marque symboliquement le début du déclin industriel et la victoire du capitalisme.

Trente ans après, dans le Yorkshire, la région minière d'où est parti le
mouvement, la grève a laissé des traces. Personne n'a oublié ce conflit social,
le plus dur de l'histoire récente du Royaume-Uni, ni la manière dont le
gouvernement de Margaret Thatcher a écrasé les grévistes

 

Centrafrique

Les 8.000 soldats français et africains ne sont pas assez nombreux pour rétablir la sécurité dans le pays. Face à un tel constat, le Conseil de sécurité de l'ONU étudie la possibilité de mobiliser une force de maintien de la paix de 12.000 hommes pour faire cesser les violences entre chrétiens et musulmans. Aux affrontements interreligieux s'ajoutent aujourd'hui de nombreux actes de banditisme qui restent impunis : meurtres, agressions et règlements de compte.

Les tentatives de médiation se poursuivent. Aujourd'hui c'est l'Organisation de la Coopération islamique, basée en Arabie Saoudite, qui vient de désigner un envoyé spécial dans le pays, l'ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères.

Israël

Une exposition sur l'histoire d'Alfred Dreyfus, le capitaine français d'origine juive faussement accusé de trahison à la fin du 19e siècle, s'est ouverte à Tel Aviv. Alfred Dreyfus fut ensuite réhabilité grâce au combat d'Emile Zola et à son célèbre article, "J'accuse".

L'exposition s'attache surtout à évoquer l'histoire de la famille du capitaine, grâce à la présence de nombreux documents inédits. Sébastien Laugénie a pu rencontrer les descendants des deux familles, Dreyfus et Zola.

Vous êtes à nouveau en ligne