Le Qatar veut climatiser ses rues pour le Mondial

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Il reste un peu moins d'une semaine avant la fin de la coupe du monde au Brésil et déjà la FIFA s'arrache les cheveux sur l'organisation polémique du mondial 2022 au Qatar.

Le président de la FIFA Joseph Blatter reconnait qu'il s'agissait d'une « erreur » et les soupçons d'esclavagisme et de corruption sur les conditions d'attribution vont bon train.

 

A huit ans du coup d'envoi, un autre doute subsiste : les Qataris vont-ils devoir, vont-ils pouvoir, climatiser tous leurs équipements pour accueillir le mondial ? Pour le prouver, le comité organisateur teste en ce moment une “fan zone” climatisée en extérieur. C’est une zone pour supporters à ciel ouvert et pouvant accueillir 1.500 personnes. Les spectateurs regardent un match du mondial brésilien sur écran géant et sont surpris par la température très agréable, alors qu'il fait chaud et humide a l'extérieur.

 

Un monde d'info / Le Qatar veut climatiser ses rues pour le Mondial. Les explications de Laxmi Lota
--'--
--'--

Porto Alegre, ville du foot et des gauchos

(A Porto Alegre, on vénère le bétail et la tradition des gauchos. @ Reuters)

La ville accueillait il y a tout juste une semaine son dernier match de la Coupe du Monde de foot. Porto Alegre, c'est aussi le lieu où se sont longtemps retrouvés les altermondialistes pendant le Forum Social Mondial. Mais Porto Alegre, c'est surtout une ville à l’opposé de tous les clichés brésiliens.

 

Ici on ne danse pas la samba, on vénère le bétail et la tradition des gauchos, les habitants dont les ancêtres étaient gardiens de troupeaux. A quelques pas des immeubles modernes, de Porto Alègre, au milieu d’un parking en terre, se dresse une grande étable en bois. A l’intérieur, des hommes en costume de cowboy et des femmes, en robe style western, virevoltent au rythme des musiques traditionnelles. Pour le mondial, Porto Alegre s’est lancé dans le tourisme créatif, directement inspiré d’Europe et invite les touristes à faire leur propre barbecue churrasco, ou le chimarrao, la boisson locale, ou encore à danser sur les musiques traditionnelles gaucha.

 

Un monde d'info / Porto Alegre, ville du foot et des gauchos. Le reportage d'Elodie Touchard
--'--
--'--

Ramadan : les Ouïghours sous pression

(Dans la région du Xinjiang, les enseignants n'ont pas le droit de jeûner pendant le ramadan.© Reuters)

En Chine, les musulmans Ouïghours ont beaucoup de mal à pratiquer normalement le ramadan. Les autorités de Pékin font tout pour les en empêcher, au prétexte d'une opération antiterroriste qui vient de commencer contre leur région autonome du Xinjiang.

 

Un monde d'info / Ramadan : les Ouïghours sous pression. les précisions de Philippe Reltien
--'--
--'--
Vous êtes à nouveau en ligne