La Palestine, 195e membre de l'Unesco

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La Palestine est devenue le 195e Etat membre de l'Unesco. Un vote intervenu à Paris, lors d'une réunion de la conférence générale de l'Organisation internationale.

Par 107 voix pour, 52 abstentions et 14 contre, l’Unesco a voté l'entrée de la Palestine comme membre à part entière. Israël a aussitôt prévenu que cette adhésion éloignait tout accord de paix.

Malgré des réserves émises il y a quelques semaines, la France a voté pour, alors que les Etats-Unis et l'Allemagne se sont prononcés contre.

Le Congrès américain avait menacé de suspendre sa participation, 80 millions de dollars par an, 22% du budget de l’agence, si l’Unesco acceptait la Palestine en son sein.

Israël

Parallèlement aux violences qui ont lieu au coeur de la bande de Gaza, un autre conflit se déroule. Moins spectaculaire, mais toute aussi important, la guerre des manuels scolaires fait rage.

Le ministère de l'éducation israélien et les écoles palestiniennes de Jérusalem Est ont une conception très différentes de ce qu'il faut apprendre aux élèves. Dans la partie arabe de la ville, il y a deux types de manuels scolaires : ceux distribués par l'autorité palestinienne et les mêmes revus et corrigés par la mairie de Jérusalem et par le ministère israélien de l'Education.

Arabie Saoudite

Le prince Nayef ben Abdel Aziz, 78 ans, a été nommé à la tête du royaume d'Arabie Saoudite.

Nayef ben Abdel Aziz succède à son frère Sultan, décédé la semaine dernière aux Etats-Unis des suites d'un cancer. Depuis la maladie de son frère, c'est lui qui gérait déjà en partie de le royaume. Il est considéré comme plus conservateur et plus religieux que son frère et n'adhère pas toujours à la cause réformatrice.

Cette nomination souligne la rigidité du système de succession et suscite des inquiétudes du fait de la réputation de fermeté du prince Nayef ben Abdel Aziz, même s'il est très respecté.

G20

La crise de la dette et la nécessité de relance de la croissance seront les gros dossiers du G 20 qui s'ouvre jeudi à Cannes en présence de 25 chefs d'Etat et de gouvernement . Le G20, crée il y a trois ans après la faillite de la banque Lehman Brothers et la crise financière qui a suivi, est devenu le seul forum où les dirigeants des pays représentant 85% du PIB mondial peuvent se parler.

Vous êtes à nouveau en ligne