La crise de la dette à travers le monde

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Italie

L'Italie adopte aujourd'hui son deuxième plan d'austérité en trois mois. Les députés italiens ont approuvé aujourd'hui le plan d'austérité de 54,2 milliards d'euros qui doit permettre à l'Italie d'arriver à un équilibre budgétaire en 2013 et de réduire sa dette. Lors du vote de confiance 316 députés ont voté la confiance tandis que 302 ont voté contre.

Les députés doivent entériner définitivement ce plan à partir de 20h, déjà adopté par les sénateurs il y a une semaine. Une formalité maintenant qu'ils ont voté la confiance.

BRICS (Chine, Russie, Inde, Brésil et Afrique du Sud)

Depuis plusieurs semaines l'Europe est dans la tourmente et craint une propagation de la crise de la dette. Certains gouvernements n'hésitent plus à évoquer un défaut de paiement radical de la Grèce avec le maintient du pays dans la zone euro.

Les BRICS, les 5 pays émergents que sont la Chine, la Russie, l'Inde, le Brésil et l'Afrique du Sud se réuniront la semaine prochaine à Washington et se décideront sur la possibilité d'aider l'Union Européenne confrontée à la crise de la dette. Ces cinq pays membres du G 2O ont aujourd'hui un poids économique énorme dans le commerce mondial avec d'importantes réserves de change .

Russie

En Russie, la campagne électorale a bien commencé, mais officiellement ce n’est pas une campagne électorale. D’ailleurs, officiellement, il n’y a toujours pas de candidat. On ne sait pas si Dmitri Medvedev va rester président, ou s’il va rendre son fauteuil à Vladimir Poutine.

Toujours est-il que depuis cet été, le Premier ministre russe multiplie les apparitions, avec à chaque fois une mise en scène réglée au millimètre.
On l’a vu plonger dans la mer et en rapporter des amphores qui dateraient de l’antiquité, on l’a vu torse nu, on l’a vu aussi à un rassemblement de motards où pilotait une grosse moto.

Vous êtes à nouveau en ligne