L'Europe attend des résultats tangibles de la part de la Grèce

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

L'Europe temporise sur le dossier grec ; rentrée scolaire gratuite à Haïti et la campagne électorale tunisienne.

Europe

Les marchés financiers s'inquiètent mais l'Europe temporise toujours sur le dossier grec. Les pays de la zone euro, réunis à Luxembourg, ont demandé hier soir des économies et privatisations supplémentaires à la Grèce pour combler les trous attendus de son budget pour 2013 et 2014, tout en annonçant le report d'une décision sur le versement d'un prêt crucial pour le pays.

L'annonce de ce report a fait l'effet d'une bombe sur les marchés boursiers. Mais pour les ministres européens, il n'y a pas encore de résultats tangibles de la politique d'austérité grecque.

Haïti

A Haïti plus de 140.000 enfants, de 6 à 12 ans, ont connu leur première rentrée scolaire dans le cadre d'un programme de scolarisation gratuite, mis en place par le président Michel Martelly.

La rentrée, qui devait avoir lieu en septembre, a été repoussée d'environ un mois afin de mettre en place le projet, l'une des principales promesses
électorales du nouveau président haïtien.
_ La promotion pour l'école gratuite a été faite dans les villes et villages d'Haïti où un peu plus de 500.000 enfants ne vont pas à l'école.

Tunisie

La révolution du Jasmin entre dans une nouvelle phase, placée sous le signe du débat politique avec le lancement de la campagne électoral.

Les tunisiens voteront le 23 octobre pour élire l'assemblée constituante composée de 217 représentants. Un scrutin qui s'annonce historique et qui offre aux tunisiens l'embarras du choix.
_ Sur les 7 millions d'électeurs potentiels seulement la moitié s'est inscrite sur les listes. Les électeurs devront choisir parmi 11.000 candidats.

Vous êtes à nouveau en ligne