L'Egypte sous tension

Au moins 74 personnes sont mortes hier soir et des centaines ont été blessées dans des violences après un match de football entre deux équipes égyptiennes à Port-Saïd.

Au coup de sifflet final, les supporters d’El Masri de Port Said ont
envahi le terrain, s’attaquant aux fans d’el Ahli, le très célèbre club du
Caire. Le bilan est encore provisoire, mais c'est l'un
des matchs les plus meurtriers de l'histoire du football.

Après le drame, beaucoup d'Egyptiens voient
dans ces violences une manipulation pour punir des supporters dont certains ont
été artisans de la Révolution.

Gaza

Plus d'un million et demi de personnes vivent à Gaza dans
une grande précarité médicale. Le plus grand hôpital de Gaza vit sous perfusion
car à la moindre reprise des hostilités avec Israël, les médicaments et les pièces
indispensables au fonctionnement des appareils médicaux viennent à manquer. Les
divisions inter palestiniennes entre le Fatah et le Hamas aggravent la vie
quotidienne des patients.

Corée du Sud

Dans ce pays asiatique surpeuplé et qui manque cruellement
d’espace, les enterrements coûtent de plus en plus cher. Des
alternatives à
l’inhumation se développent donc : la crémation, bien sûr, mais aussi,
beaucoup plus étonnant : la transformation des cendres des défunts en
perles.

Vous êtes à nouveau en ligne