Géorgie : scrutin tendu pour le président Saakachvili fragilisé

On part aujourd'hui en Géorgie pour évoquer les suites du scandale des tortures en prison, à trois jours des élections législatives. Puis on parle de la violence presque banalisée des cartels de la drogue au Mexique. Enfin, il est question d'environnement et de la lutte des habitants de l'Équateur qui tentent de protéger la forêt amazonienne des chercheurs de pétrole.

Géorgie

La population est appelée aux urnes, lundi, prochain, le 1er octobre.
Un scrutin qui va se dérouler dans un contexte tendu, après la diffusion  de vidéos montrant des scènes de tortures dans les prisons du pays.
Le scandale est d'autant plus grand que le pouvoir, issu de la révolution  pro-occidentale de 2003, vante en permanence ses "succès" démocratiques. Le président Mikheïl Saakachvili qui tient un meeting cet après-midi, pourrait etre fragilisé.

Mexique

Un pays où les affrontements entre les trafiquants de drogue et les forces de l'ordre sont désormais quotidiens, notamment près de  la frontière avec les États-Unis.

Désormais, ces violences font partie de la vie des habitants.

États-Unis

Un détenu condamné à mort a peut-être un espoir d'échapper à la sentence. Le comité des grâces accepte en effet de reconsidérer aujourd'hui le cas de Terry Williams , 46 ans. Il doit être exécuté mercredi prochain, pour le meurtre de deux individus.

Aujourd'hui, ses avocats assurent que les jurés ne savaient pas que ce crime était lié à des abus sexuels commis par ces deux personnes tuées sur Terry Williams quand il était enfant.  

Amazonie

Trois millions d'hectares de forêt sont menacés en Équateur actuellement. Menacés par les chercheurs de pétrole.

Les communautés qui vivent en Amazonie s'inquiètent de la destruction de leur territoire. Un combat qui  trouve une résonance aujourd'hui en France avec la venue d'un de leur responsable, José Galinnga. Il participe au Festival des Utopies concrètes qui a débuté hier soir, à Paris.

Vous êtes à nouveau en ligne