Des écoles de la délation en Corée du Sud

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Corée du sud

Des écoles privées plutôt étonnantes ont vu le jour en Corée du Sud : les académies de chasseurs de primes.
_ Les élèves y apprennent comment dénoncer les méfaits de leurs concitoyens à la police… Des écoles qui créent de véritables mouchards professionnels.

  • Frédéric Ojardias, le correspondant de France Info à Séoul, s’est rendu dans une de ces écoles de la délation.

    On y a apprend à faire une filature, a utiliser une caméra cachée, et à remplir les formulaires de délation qui seront envoyés à la police…
    En fait, la police sud-coréenne est en sous-effectifs, et elle a donc décidé de recourir à un système de primes pour encourager les gens à dénoncer leurs concitoyens qui ne respectent pas la loi.
    336 infractions donnent ainsi droit à une récompense. Cela va de délits plutôt dérisoires, comme jeter son mégot dans la rue, ou mal trier ses poubelles… à des crimes plus graves tels que l’évasion fiscale, la prostitution, ou les paris illégaux.
    _ C’est ainsi qu’est né un nouveau métier, ce que les Coréens surnomment les "paparazzis", en italien dans le texte. Ce sont tout simplement des chasseurs de primes professionnels.

    Certains gagnent une fortune : il y a quelques mois, une paparazzi a été félicité par le gouvernement. En deux ans, cette mère de famille avait accumulé plus de 130 000 euros de primes.
    C’est donc clairement l’appât du gain qui attire les élèves à l’académie

    Mais cela rappelle aussi très désagréablement le système nord-coréen du "Inminban" : ce sont des groupes de familles en Corée du Nord. Ils ont à leur tête un chef, qui les surveille et dénonce à la police toute activité suspecte…

    Libye

    Deux semaines après la chute du régime de Khadafi, les libyens reprennent peu à peu une vie normale.
    _ A Tripoli, les magasins et les banques sont ouverts, les libyens sont retournés au travail, la ville est propre… Les habitants se relaient pour nettoyer la ville des impacts des combats. L’eau et l’électricité ont été rétablies, et l’approvisionnement en essence est quasiment normal.

    Coté militaire, un nouveau message a été diffusé la nuit dernière, dans lequel le colonel Kadhafi affirme ne pas s’être enfuit. Il s’est aussi montré agressif envers les rebelles.
    _ Un message qui a laissé de marbre les libyens. C’est celui de quelqu’un de traqué. Les libyens n’attendent qu’une seule chose : sa fin.

    Sur le plan international.....la plupart des pays occidentaux ont reconnu le CNT, Conseil national de transition.
    Mais malgré la chute du Colonel Kadhafi et de son régime, l'Union Africaine rechigne toujours à reconnaitre le CNT.
    Derrière la revendication d'un gouvernement d'union nationale, l'Union Africaine marque ainsi sa désapprobation de l'intervention occidentale.

Vous êtes à nouveau en ligne