Algérie : les réformes se font toujours attendre

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Nous nous penchons aujourd'hui sur les réformes en cours en Algérie pour voir si elles sont suffisantes et acceptables pour les opposants au président Bouteflika. _ Nous irons aussi en Cisjordanie où la tension monte d'un cran avec les manifestations de colons contre la demande de reconnaissance de l'Etat palestinien à l'ONU. _ Puis nous partirons au Mexique. Florence Cassez attend toujours une résolution de la Cour Suprême. La française de 37 ans a déposé un recours en révision..

Proche-Orient

Mahmoud Abbas poursuit son marathon diplomatique à New York avant son grand oral de vendredi. Il rencontre aujourd'hui Nicolas Sarkozy et William Hague, le chef de la diplomatie britannique.
Mahmoud Abbas demande la reconnaissance d'un Etat palestinien aux Nations Unies.
_ En attendant, en Cisjordanie, la situation est très tendue et cela risque encore de monter d'un cran. Des manifestations de colons juifs israéliens sont craintes par les autorités israéliennes.

Algérie

Plus de neuf mois après les violentes émeutes et les mouvements sociaux qui ont secoué le pays – dans le sillage du printemps arabe-, le gouvernement travaille sur plusieurs projets de loi. Ils concernent les partis politiques, l’information et les associations.
_ Ces réformes avaient été promises par le président Bouteflika dans un discours prononcé le 15 avril dernier. Mais plusieurs questions restent posées : ces réformes vont-elles assez loin ? L'opposition démocratique est-elle satisfaite ? Pas si sûr. Même si certaines avancées sont importantes.

Mexique

Florence Cassez attend toujours une résolution de la Cour Suprême. La française de 37 ans a déposé un recours en révision. Elle est emprisonnée depuis six ans au Mexique où elle purge une peine de 60 ans pour une affaire d'enlèvement qu'elle a toujours niée.
L'affaire avait provoqué une crise diplomatique entre Paris et Mexico.
Aujourd'hui, des journaux mexicains accuse la jeune femme d'avoir un régime de faveur en prison.

Vous êtes à nouveau en ligne