Michel Wieviorka : "On assiste au retour d'un racisme archaïque"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Alors que les attaques racistes contre la garde des Sceaux Christiane Taubira se multiplient, le sociologue Michel Wieviorka analyse le climat qui règne actuellement en France. Celui qui est également directeur d'études à l'Ecole pratique des hautes études en sciences sociales et administrateur de la Maison des Sciences de l'Homme, publie "L'Impératif numérique" (Editions du CNRS) et "Le Front national entre extrémisme, populisme et démocratie" (MSH)

Michel Wieviorka a longtemps observé les phénomènes de
racisme dans la société française. Après les attaques dont a été récemment
victime Christiane Taubira
, il estime que le phénomène le plus important est
non pas une montée du racisme, toujours difficile à mesurer, mais qu'il
s'exprime d'avantage dans l'espace publique. "Des digues sont en train de
tomber
"n analyse le sociologue.

Faut-il faire un parallèle avec la montée du Front national ? Pour
Michel Wieviorka, le FN, parti populiste, parvient à être à la fois raciste et
fréquentable, mais son discours contradictoire permet de déstabiliser le reste
de la classe politique et favorise la libération d'une parole raciste.

 

Vous êtes à nouveau en ligne