Luc Ferry : "Les nazis n’ont pas été nazis parce qu’ils n’avaient pas eu de cours d’histoire"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le philosophe et ancien ministre de l'Éducation nationale juge qu'aujourd'hui "on confond éducation morale et histoire". Il estime que "ce que nous vivons ce n’est pas la faillite de l’Education nationale, les professeurs ont juste de très grands problèmes lorsque les familles n’ont pas fait le boulot d’éducation morale".

Si pour Luc Ferry la question de l’éducation est cruciale pour dépasser les drames que la France a vécus, il ne faut toutefois pas se tromper d’objectif : "On confond éducation morale et histoire" , explique-t-il, "La Grande illusion des lumières c’est de dire que le fait d’avoir des connaissances allait nous rendre moindre moral… Ce n’est pas vrai ! ".

Pour Luc Ferry, ce qui peut être efficace c’est d’enseigner la morale républicaine dès le primaire. Et il faut, ajoute-t-il venir en aide aux parents. "Ce que nous vivons ce n’est pas la faillite de l’Education nationale, les professeurs ont juste de très grands problèmes lorsque les familles n’ont pas fait le boulot d’éducation morale ". "Je suis pour la création de l’école des parents, qui sont souvent très démunis face à leurs enfants qui leurs échappent "… Et Pour Luc Ferry,  c’est à l’Education nationale de s’en charger. "On a les capacités à la faire dans le monde enseignant."

Quant à ce qui se passe dans les établissements scolaires, il est urgent d’agir :  "Dans l’état actuel des choses, les profs sont totalement privés de l’autorité qu’ils avaient autrefois, Or il n’y a pas d’autorité sans sanctions. Je ne serais pas hostile à des peines de travaux d’intérêts généraux », Cela ne serait pas absurde ", déclare Luc ferry.

UN MONDE D'IDEES 1 15.01.2015 LUC FERRY revient sur la non pertinence de faire des cours sur la Shoah, et parle des nazis
--'--
--'--
UN MONDE D'IDEES 2 15.01.2015 LUC FERRY
--'--
--'--
UN MONDE D'IDEES 3 15.01.2015 LUC FERRY
--'--
--'--
 

Vous êtes à nouveau en ligne