Un homme sur deux a accès à internet

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Selon un rapport de l’ONU, pour la première fois plus d’un terrien sur deux a accès à internet.

Nous sommes exactement 3,9 milliards de terriens à pouvoir nous connecter à internet. Soit 51,9% de la population mondiale qui compte 7,5 milliards d’habitants. C’est la première fois que la barre des 50% est franchie. Conclusion d’un rapport de l’Agence Internationale des Télécommunications de l’ONU rendu public le 8 décembre. Les Nations Unies, rappelons-le, ont décrété il y a deux ans que l’accès à internet constitue désormais un droit humain fondamental. C'est utile à rappeler alors que l'on célèbre les 70 ans de la Déclaration universelle des droits de l'homme.

Plus de téléphones portables que d'êtres humains

La barre des 50% est également franchie en termes d’équipement en ordinateur : plus d’un ménage sur deux dans le monde possède un ordinateur à la maison.   Autre chiffre encore plus spectaculaire : c’est l’équipement en téléphonie portable. Toujours selon l’ONU, il y a désormais plus de téléphones portables que d’habitants sur la planète : 107 téléphones pour 100 habitants. Et le réseau 3G couvre 90% de la population mondiale.  

La frénésie du portable dans les ex Républiques soviétiques

Évidemment ces chiffres globaux cachent une grande diversité de situations. Dans les pays riches, le taux d’accès à internet dépasse les 80%. Et il est fréquent qu’une même personne possède deux téléphones portables. Petite surprise d’ailleurs et petite devinette : savez-vous quelle est la région du monde où il y a plus de téléphones portables en proportion de la population ? C’est dans la CEI, autrement dit la Russie et les pays de l'ex-URSS, avec un taux d’équipement de 137%, autrement dit 1,37 téléphone par personne ! À l’inverse, en Europe Occidentale, le taux d’équipement en portable tend à diminuer depuis cinq ans. Si l'on en revient à internet, l’accès reste minoritaire en Océanie, et plus encore en Afrique.  

La forte croissance de l'Afrique

Cela dit, même en Afrique, le continent le moins équipé, la progression est très forte ! C'est même le continent où la progression est la plus rapide. On peut donc affirmer que la fracture numérique est en train de se réduire dans le monde. Trois Africains sur quatre ont un abonnement de téléphonie portable. D’ailleurs dans plusieurs pays africains, notamment le Kenya, on paye désormais ses achats avec le téléphone. Les connexions internet sont elles aussi en développement très rapide en Afrique : il y a 13 ans, seulement 2% des Africains avaient accès à la toile. Ils sont aujourd’hui 24%. Cela dit, si on entre dans le détail, il y a là encore une grande disparité. Le taux de connexion approche ou dépasse les 50% au Maroc, en Afrique du Sud, au Nigeria. À l’opposé, il n’atteint même pas les 5% au Tchad, au Soudan, au Burundi.  

La mort du téléphone fixe

Enfin, la téléphonie fixe, elle, est en train de disparaitre purement et simplement : il n’y a plus que 12% d’entre nous à posséder un téléphone fixe dans le monde. Contre 20% il y a 15 ans. C’est en chute libre !     

Vous êtes à nouveau en ligne