Océanix, la ville flottante du futur

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tous les jours, dans "Un monde d’avance", coup de projecteur sur une actualité à l’étranger restée "sous les radars". Aujourd'hui la ville autonome et écologique Océanix.

Océanix est une ville autonome et écologique qui répond à la problématique du réchauffement climatique. Le projet est officiellement soutenu par les Nations Unies où il a été présenté le 3 avril. Plus de 2 milliards de personnes vivent aujourd'hui sur le littoral et sont directement menacées par la montée des eaux et les ouragans.

Imaginez d'immenses plateformes flottantes en forme d'hexagone amarrées près des côtes. Leur surface : 15 000 m2 chacune soit l'équivalent de deux terrains de foot pour 300 habitants. Elles pourraient s'accrocher les unes aux autres pour dessiner de gigantesques étoiles posées sur l'eau, jusqu'à créer de véritables villes. Les maisons y seraient construites en bois et en bambous, pas très hautes pour résister aux tsunamis ou aux ouragans.

Ecologie avant tout

L'objectif est aussi d'en faire des villes vertueuses et autonomes. Pas de voitures, pas de camions, mais des livraisons par drones et des déplacements en bateaux électriques ou à vélo. Objectif autosuffisance avec production d'électricité solaire, récupération de l’eau de pluie et recyclage des déchets.

Marc Collins Chen, ancien ministre du Tourisme de Polynésie, défend son projet  : "On parle d'une organisation de nos sociétés entièrement nouvelle, sans frontières fixes, sans divisions précises et sans limites. Ces villes flottantes sont conçues pour être reconfigurées en permanence : si vous n'êtes pas bien dans votre communauté, ou simplement que vous avez le sens de l'aventure, vous détachez votre maison, et vous allez là où votre cœur vous porte." 

Déjà des tests effectués

Ce n'est pas de la science-fiction ! Un aéroport flottant d'un kilomètre de long a été construit et testé en baie de Tokyo en l'an 2000... Il y a presque 20 ans ! L'an dernier, une usine de gaz naturel de plus de trois hectares a été lancée au large de l'Australie. Il y a des projets flottants partout dans le monde. Nous devons saisir l'opportunité que nous offrent les océans"

Oceanix n’a pas donné de précisions sur le financement de ces nouvelles villes et beaucoup de détails restent à affiner. Un prototype devrait toutefois être construit dans les prochains mois, a priori à New York sur l’East River, tout près du siège des Nations unies.

Vous êtes à nouveau en ligne