Cannes, un festival de palmes. Le sacre de mélodrames : "Il y a l'idée de l'imaginaire, propre à un auteur, et l'intime, propre à un homme"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Pour célébrer les 70 ans du festival de Cannes, chaque jour sur franceinfo, Thierry Frémaux, le délégué général du festival, raconte ces épisodes et ces palmes qui ont marqué l’histoire de la Croisette. Ce vendredi, des palmes et des mélos : "Paris, Texas" en 1984, "Secrets et mensonges" en 1996 et "La Chambre du fils" en 2001.

À Cannes aussi, on aime le cinéma de l'intime qui fait pleurer. Pour franceinfo, Thierry Frémaux revient sur le sacre, en 1984, de Paris, Texas de Wim Wenders. La palme d'or est notamment décernée pour la célèbre scène, "très longue, très théâtrale", dans un peepshow. C'est aussi "pour le resurgissement de Wim Wenders qui avait presque disparu des radars" et qui avait incarné "la renaissance du cinéma allemand des années 70", indique le délégué général du festival de Cannes.

Secrets familiaux, émotions fortes et cœurs brisés dans Secrets et mensonges, de Mike Leigh, palme d'or 1996. "Un film qui évoque un cinéma de l'intime, un cinéma de l'identité, un cinéma intelligent, analyse Thierry Frémaux.

Enfin, La Chambre du fils, de Nanni Moretti, obtient la palme d'or en 2001. Pour le délégué général du festival, "c'est un film qui détonne dans l'œuvre de Moretti", un réalisateur que l'on connaît surtout pour ses films politiques. "Comme quoi les grands artistes ont plus de ressources qu'on imagine, note Thierry Frémaux. Quand on évoque l'idée de l'imaginaire propre à un auteur, il y a aussi l'intime, propre à un homme."

De La Grande bouffe à Ken Loach, en passant par les grands moments du cinéma italien, les films audacieux et les années à scandale, chaque jour, en attendant la cérémonie d'ouverture du 70ème festival de Cannes, franceinfo raconte ces palmes qui ont marqué l'histoire du festival avec son délégué général, Thierry Frémaux, et Thierry Fiorile, spécialiste du cinéma à franceinfo. Chacun des 35 épisodes s'articule autour d’une thématique.

Vous êtes à nouveau en ligne