Un été en Souchon. "La Décadanse" par Serge Gainsbourg

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Dernière chronique de l'été en compagnie d'Alain Souchon. Et une chanson d'un des artistes qu'il admire le plus, l'inventif et sulfureux Serge Gainsbourg.

La Décadanse, Serge Gainsbourg et Jane Birkin en 1971. Ce duo est aujourd’hui un classique, et l’on oublie volontiers qu’il a été un échec commercial cinglant, en plus de provoquer un micro-scandale à l’époque de sa sortie.

En effet, il s’agit d’une proposition d’inversion du slow, la danseuse se tenant dos au danseur, dans un enlacement à la fois provocateur… et relativement incommode dans la pratique usuelle des boîtes de nuit.

Mais on en parle un peu dans les médias et Alain Souchon, qui en est alors aux tout débuts de sa carrière, a des souvenirs précis...

>> Les extraits musicaux dans cette chronique

Serge Gainsbourg et Jane Birkin, La Décadanse, 1971

Serge Gainsbourg et Jane Birkin, Je t'aime moi non plus, 1969

Serge Gainsbourg, Ballade de Melody Nelson, 1970

Serge Gainsbourg, L'Anamour, 1969

Alain Souchon et Zazie, Rocking Chair, 2009

Serge Gainsbourg et Jane Birkin, La Décadanse, 1971

>> Vous pouvez suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. Vous pouvez également retrouver sur le site de franceinfo notre chronique des week-ends de septembre à début juillet, Ces chansons qui font l'actu.

Tout l’été 2016, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chanson, exploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson française, coédité par Plon et France Info.

Pour les professeurs, lycéens et collégiens, France Info et l’Éducation nationale ont créé ensemble un site où vous pouvez trouver une centaine de chroniques sur des chansons chargées d’histoire, Ces chansons qui font l'histoire. 

 

Vous êtes à nouveau en ligne