Un été en Souchon. "Jamais su danser" par Ours (2017)

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Dans la famille Souchon, voici le second fils, Charles, alias Ours, chanteur à la voix singulière.

Jamais su danser, est une chanson toute récente, parue au début de cette année. Si vous ne le saviez pas encore, Ours ne s’appelle pas vraiment Ours. Il s’appelle Charles, Charles Souchon, fils d’Alain et frère cadet de Pierre.

Le Cafard des fanfares est la première chanson remarquée d'Ours, sur son premier album en 2007. Il y parle de son enfance, une enfance pleine de présages comme nous dit son père : "La première fois que mon fils a entendu une batterie de très près, il est tombé dans les pommes tellement il était pris par la musique".

>> Les extraits musicaux dans cette chronique

Ours, Jamais su danser, 2017

Ours, Le Cafard des fanfares, 2007

Pierre Souchon et Ours, La P'tite Bill elle est malade, 2017

Ours et Pierre Souchon, Les Canards en plastique, 2013

Grand Corps Malade et Francis Cabrel, La Traversée, 2013

Ours, Jamais su danser, 2017

>> Vous pouvez suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter. Vous pouvez également retrouver sur le site de franceinfo notre chronique des week-ends de septembre à début juillet, Ces chansons qui font l'actu.

Tout l’été 2016, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chanson, exploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson française, coédité par Plon et France Info.

Pour les professeurs, lycéens et collégiens, France Info et l’Éducation nationale ont créé ensemble un site où vous pouvez trouver une centaine de chroniques sur des chansons chargées d’histoire, Ces chansons qui font l'histoire.