Un été en France. L'abbaye Saint-Martin-du-Canigou dans les Pyrénées-Orientales

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Chaque jour une étape, un département, avec Julien Marquis, le président du collectif Patrimoine 2.0. Vendredi, l'abbaye Saint-Martin-du-Canigou.

Visiter les Pyrenées-Orientales, c’est se promener entre mer et montagne. De Collioure au Mont Canigou en passant par le train jaune de Cerdagne, le Canari comme le surnomme les habitants de la région, c’est aussi découvrir les richesses du patrimoine bâti qu'affectionne Julien Marquis, tombé sous le charme de l’abbaye Saint-Martin-du-Canigou, sur les hauteurs du village de Casteil : "Le Canigou, on l'aperçoit quand on va en vacances en Espagne. C'est cette montagne qu'on aperçoit au loin. L'abbaye est sur un nid d'aigle quasiment, à 1 055 mètres d'altitude et on surplombe la vallée. C'est 30 à 50 minutes de marche. Cela a dû être d'une complexité absolue de construire cette abbaye. Au Moyen Âge, la coutume voulait qu'à chaque religieux qui arrivait à l'abbaye, on lui offre une mule. C'était le seul moyen finalement d'accéder à l'abbaye un peu plus facilement qu'à pied."

C'est 1 000 ans d'histoire que l'on découvre dans cette abbaye.

Julien Marquis

à franceinfo

L’abbaye bénédictine de Saint-Martin-du-Canigou est un site extraordinaire qui surplombe la vallée du Cady. Dix siècles d’histoire d’un coup d’œil. L’accès n’est pas très facile. C’est vrai, ça se mérite, mais vous ne serez pas déçus. N'hesitez pas à monter jusqu’au belvédère d’ailleurs pour profiter de la vue à couper le souffle sur le monastère et ses environs.

Vous êtes à nouveau en ligne