Un dimanche à Orly. Balade sur les terrasses d’Orly

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Elles sont mythiques depuis la chanson de Bécaud : "Je m'en vais, le dimanche à Orly..." 

"Je m’en vais dimanche à Orly. Sur l’aéroport, on voit s’envoler des avions, pour tous les pays, tout l’après-midi. Y’a de quoi rêver". Comme le chantait Gilbert Bécaud, l’aérogare d’Orly, inaugurée en 1961, est le belvédère idéal pour admirer le ballet des avions sur le tarmac.

Direction le quatrième étage de l’ancien terminal Sud, où la terrasse panoramique, végétalisée et vitrée, a rouvert au public, il y a maintenant une quinzaine d'années. Une visite en compagnie de Jacques Arnould, chargé des questions d’éthique au CNRS et de Régis Lacote, directeur de l’aéroport de Paris-Orly.  

Vue plongeante depuis les terrasses d\'Orly.
Vue plongeante depuis les terrasses d'Orly. (FREDERIC BENIADA / RADIO FRANCE)

En 1964, Orly était le monument le plus visité de France, avec plus de quatre millions de visiteurs non passagers par an. Les touristes venaient alors passer leurs dimanches à Orly. Il faut dire qu’à l’époque, l’aérogare Sud comportait de nombreux magasins et deux salles de cinéma.

La terrasse avait été fermée après un attentat 

Le succès des dimanches à Orly était en grande partie due à la possibilité offerte aux passagers d’accéder à une terrasse panoramique pour observer les avions. Celle-ci fut fermée en 1975 après un attentat manqué du terroriste Carlos contre un Boeig 747 de la compagnie Israélienne El AL et n’a rouvert qu’ en 2004.  

La terrasse panoramique se situe  dans le terminal 4 de l’aéroport d’Orly et est accessible à tous. Une fois au terminal Sud, il convient alors de se diriger vers le point de contrôle des départs du Hall A. Vous devriez alors apercevoir entre le restaurant CUP et un stand Paul, des escaliers mécaniques. Prenez-les pour monter jusqu’au dernier étage. Bon voyage ! 

Vous êtes à nouveau en ligne