Les moyens de transports des secours d'urgence en France

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Jusqu’à ce soir à Paris se tient "Secours Expo", le salon dédié à tous les moyens de transports liés au secours des personnes et des biens, y compris les hélicoptères dont on a beaucoup parlé cette semaine lors du sauvetage de ce bateau en perdition, le "Modern Express".

On a beaucoup parlé cette semaine du sauvetage du bateau en perdition dans le golfe de Gascogne le "Modern express" et de l'évacuation en hélicoptère de l'équipage, et les déposes des intervenants.

Les secours en hélicoptère

Concernant les secours en hélicoptère, il y a deux organismes principaux en France : l’unité des Pelotons de Gendarmerie de Haute Montagne (PGHM) et la Sécurité civile. Deux structures différentes qui font quasiment les même types d’interventions, et dont les hommes et les femmes ont en commun un savoir-faire et un courage exceptionnel. Michel Romani, président de l’Amicale du Groupement Hélicoptère de la Sécurité Civile souligne les difficultés en haute-mer et la coordination parfaite entre le pilote qui doit suivre les mouvements du bateau, et le treuilliste qui doit régler la hauteur du câble et assurer la sécurité de la personne accrochée.

Ecouter l'Interview complète de Michel Romani
--'--
--'--

Finalement ce bateau en perdition a pu être ramené dans le port de Bilbao, grâce à une autre corporation qui dirige les remorqueurs : Il s’agit des pilotes de ports. J’ai pu suivre l’un d’entre eux, Yann Fournier, sur un énorme cargo. Ensemble nous avons été déposé par hélicoptère à quelques kilomètres du port de Dunkerque. Voir la vidéo 

Dans un autre domaine, celui de la montagne, on parle beaucoup en ce moment de risque d’avalanche, avec des secours quelquefois délicats en scooter des neiges ou en hélicoptère. C’est en effet une spécialité. Ces gendarmes pilotes volent parfois dans des conditions météo incroyables, à quelques mètres des parois. Ils ont vraiment la rage de secourir. le Lieutenant-Colonel Jean-Noël Loriette, conseiller technique national montagne du directeur général de la Gendarmerie nationale détaille les qualités requises pour un pilote de montagne, spécialement lors de l'intervention sur le crash de la Germanwings.

ecouter l'Interview complète de Jean Noel loriette
--'--
--'--

Lorsqu’on parle de premiers secours, on pense surtout aux pompiers pour qui, contrairement à ce que l’on pourrait penser, la lutte contre les incendies n’est pas leur activité principale. 24 millions d’appels génèrent 4 millions d’interventions par an, mais seulement 6% concerne des incendies ; le reste, c’est pour les secours d’urgence. Et encore aujourd’hui faut-il rajouter les attentats…

Cette semaine, mon coup de cœur est également ma séquence insolite car il s'agit d'un transport au secours un peu hors norme. C'est un avion de ligne transformé en hôpital !  Partant du constat que sur les 40% millions d’aveugles dans le monde, 80% pourraient retrouver la vue s’ils étaient soignés, des bénévoles pilotes, mécaniciens, médecins, et personnels médicaux gèrent cet hôpital des airs baptisé Orbis. Chaque année l’équipe soigne des millions de patients, effectue plus de 70.000 opérations des yeux et forment des milliers de personnels médicaux.

(© orbis)
(© orbis)