Accidentologie des transports

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Ces derniers jours ont été particulièrement difficiles pour les transports : le 29 Janvier un bateau en perdition, le 9 février une collision de trains en Bavière, le lendemain un car scolaire qui se renverse, avant-hier un autre car scolaire percuté par une pièce d’un camion, une série noire pour des transports réputés sûrs.

Malgré cette loi des séries, les transports collectifs demeurent, et de loin, les plus sûrs. Mais pour comparer la marche à pied, et le voyage en avion il faut pondérer le nombre de victimes avec la distance parcourue, ou le temps passé dans les transports. C’est pourquoi on parle de passagers-kilomètres.

 

Ce faisant, on estime que le transport en avion, en car, ou en train est 20 à 40 fois moins dangereux que la voiture et 200 fois moins dangereux que les 2 roues motorisées, et pour les 2 roues, c’est  la 1ère cause de mortalité chez les jeunes …c'est pourquoi suite à ces accidents de cars scolaires, ce serait une très mauvaise idée de la part des parents de vouloir  remplacer le car par la voiture individuelle même en co-voiturage, et pire en 2 roues.

Pour le ramassage scolaire, il faut dire, même si c'est très dur à entendre pour les familles, on transporte chaque année plus de 4 millions d'élèves pour en moyenne 80 accidents, la plupart d'ailleurs à la montée ou la descente des autocars. 

Chaque jour en France sur nos routes tous moyens confondus  : c’est 12 personnes tuées et 250 blessés. Mais à force de sensibilisation et de répression, on espère les faire baisser, 12 millions de points ont été retirés l’an dernier, résultat : les conducteurs ont levé le pied de peur de perdre leur permis.

 

Si les transports ont décuplé depuis 40 ans, globalement on a moins d’accidents malgré tout ! Et c’est en partie grâce aux retours d’expériences :  il y a les enquêtes judiciaires pour déterminer les responsabilités, mais surtout les enquêtes techniques avec les bureaux enquêtes accidents qui recherchent les causes et font des recommandations, Jean-Paul Troadec ancien directeur du BEA aérien admet que les recommandations faites suite à l’accident du RIO-Paris avaient été suivies des faits pour la formation des pilotes, mais pas pour les systèmes d’équipements de suivi des avions.

Ecouter l'Interview complète de Jean-Paul Troadec
--'--
--'--

 

Résultat, 5 ans après ces recommandations, on a perdu et jamais retrouvé l’avion de la Malaysia Airlines et aujourd’hui on n'a toujours pas d’équipements de suivi des avions !

 

 

 

Coluche qui s’est tué en moto, disait : l’homme est capable du meilleur comme du pire, mais c’est souvent dans le pire qu’il est le meilleur  Et dans le meilleur on a ces 2 pilotes qui, en panne moteur totale ont réussi,  à amerrir pour l’un, à New-York, et à planer pour l’autre, jusqu’aux aux Açores, le tout sans aucune victime !

 

On va donc terminer sur le meilleur avec notre coup de cœur de cette semaine qui est consacré «aux transports amoureux», car demain c’est la Saint Valentin.

J’ai trouvé une façon originale de déclarer sa flamme dans les airs, une société d’événementiel aérien nommée Oui’up sur l’aéroport de Lyon Bron, propose de dessiner en fumée par avion dans le ciel, un cœur, une demande en mariage, ou une déclaration d’amour ! Il faut juste s’arranger pour faire lever la tète à votre partenaire au bon moment !

 

Pour les budgets plus modestes, il reste le bouquet de roses, mais attention il reste encore quelques  écolos qui vont objecter que rien que ce mois-ci ce sont  plus de 43 millions de roses qui ont été importées au mieux, des Pays Bas, au pire du  Kenya, de l’Équateur, ou de la Colombie…car un bouquet de 25 roses, c’est l’équivalent en CO2 de 20 km tout seul en voiture ! Mais Il reste celles provenant des serres françaises à condition qu’elles soient chauffées en énergies propres…