Dell achète EMC : fusion du siècle dans l'informatique aux Etats-Unis

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Cet automne est décidément marqué par les fusions géantes dans le monde. Cette fois, c’est dans l’informatique que cela se passe. Le géant américain Dell met la main sur EMC, autre groupe du secteur, pour 67 milliards de dollars, ce qui en fait la plus grosse fusion de l’histoire du secteur des technologies

En euros cela fait 59 milliards. Encore plus gros que la fusion HP-COMPAQ en 2001 pour 29 milliards d’euros. Dell, fondé au Texas par Michaël Dell en 1984, est connu pour ses ordinateurs personnels grand public. EMC l’est beaucoup moins. Il est pourtant le numéro un mondial du stockage des données. Grâce à cette opération, Dell met aussi la main sur VMWare, détenu à 80% par EMC, qui fabrique des logiciels de virtualisation. C’est la pépite du groupe.

 

 

Dell fait ainsi coup double. Quel objectif poursuit le groupe texan ? 

 

Dell est le troisième fabricant mondial de PC. Du consommateur  grand public, le groupe vise désormais le marché des grandes entreprises. C’est une mue sur laquelle il compte beaucoup pour affronter la concurrence des smartphones et des tablettes qui ont détrôné l’ordinateur traditionnel dans les foyers – le marché mondial du PC a chuté de 11% au troisième trimestre 2015. Avec EMC, Dell va renforcer son offensive dans le stockage des données pour rivaliser avec les mastodontes comme IBM, CISCO et HP

 

Entre risque et opportunité

 

Dell devra apporter la preuve de son ambition. Dell prend le contrepied de ce qui se fait aujourd’hui, à savoir la séparation des métiers pour plus de clarté et de sécurité. Dell revient donc au modèle traditionnel. Mais il convient de réagir face aux géants (GAFA Google-Apple-Facebook-Amazon) et Microsoft. Ces opérateurs proposent de plus en plus de services en cloud (nuage / constellation informatique) qui nécessite moins d’investissement matériel pour les entreprises. Plus besoin, en effet, de lourdes et grosses machines à la cave ou dans d’immenses entrepôts.

 

Autre grand axe : l’analyse des données

 

 

Nous vivons à l’ère du Big puis de l’Open Data : l'ouverture et l'échange des données privées et publiques qui représente un impressionnant business. Les américains ont une longueur d’avance en termes de réflexion et d’anticipation. L’Europe s’y met mais trop lentement. Dell/EMC sera le groupe de technologie détenu par des intérêts privés le plus important au monde. Le marché des technologies de l’information est évalué aujourd’hui à travers la planète à 2.000 milliards de dollars, pratiquement notre PIB, la richesse produite par la France pendant un an. Les premiers à réagir seront les premiers servis… à bon entendeur salut.

Vous êtes à nouveau en ligne