Tout et son contraire. Raphaël Glucksmann : "La gauche n’assume pas une vision claire du monde"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Raphaël Glucksmann est essayiste et documentariste. Il est le fils du philosophe André Glucksmann. Il est l'invité de Philippe Vandel dans Tout et son contraire.

Raphaël Glucksmann vient de publier un essai Dire et aimer ce que nous sommes. Il dénonce notamment dans ce livre le syllogisme qui structure la pensée réactionnaire. "On nous explique un peu partout que c’était mieux avant,donc moi je prends au sérieux cette affirmation et je dis c’était mieux avant quand ? Avant quoi ? Avant qui ? Et je découvre que notre passé est le meilleur antidote au passéisme actuel."

Raphaël Glucksmann est un rare essayiste de gauche à vivre de son métier. En général les essais qui se vendent le mieux sont écrits par des personnalités de droite comme Zemmour, De Villiers, ou Buisson. Raphaël Glucksmann dit :  "Ça vient du fait qu’ils assument une vision plus cohérente du monde que nous. Les gens qui traversent une crise morale, identitaire ou économique ont besoin de se rattacher à une vision du monde. Et le problème aujourd’hui c’est que la gauche ne peut pas leur apporter une vision claire du monde".

Raphaël Glucksmann : hors norme

Raphaël Glucksmann est très critique envers les élites de gauche dont il dit faire partie : "Le milieu social dont je suis issu a perdu parce que les gens se sont sentis tellement bien dans leur meuble. Ils ont cessé de penser à la transformation de la société  et moi je n’ai pas envie de faire partie d’un système qui forme des rentiers culturels ou des rentiers symboliques"

Raphaël Glucksmann  raconte même qu’il a failli appeler son livre Fier d’être français. Un des slogans du front national.

J’ai hésité un moment parce qu’il ne faut rien laisser au Front national, ils nous volent bien Jaurès ou Blum.

Raphaël Glucksmann

sur franceinfo

Vous êtes à nouveau en ligne