Tout et son contraire. Nilda Fernandez : "J’ai été interdit de concert en Argentine à cause de mon nom"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Nilda Fernandez est chanteur, auteur et compositeur. Il a marqué notamment les années 90 avec son tube "Nos fiançailles". Il est l’invité de Philippe Vandel dans "Tout et son contraire".

Nilda Fernandez a commencé sa carrière sous son vrai nom Daniel Fernandez mais a changé très vite après avoir sorti un premier album : "Je me suis aperçu que ce Daniel Fernandez, c’était comme une marque sur des disques, sur des affiches … ça me dérangeait car je n’avais plus de solution de repli j’étais comme une dimension" explique-t-il.

Mais son nom d’artiste lui a posé quelques soucis en argentine. Nilda est un prénom féminin dans ce pays d’Amérique du Sud. 

L’évêque d’une petite ville d’Argentine a réussi à convaincre le maire de ne pas me laisser jouer parce qu’il pensait que j’étais transsexuelle

Nilda Fernandez, chanteur

à franceinfo

Une carrière en Russie

Dans son livre Contes de mes 1001 vies qui vient de sortir chez l’Archipel, Nilda Fernandez raconte sa vie mouvementée. En 2001, alors qu’il avait un bon contrat avec une maison de disques qui attendait de lui un nouvel album, il décide de ne pas produire cet album et de rompre son contrat pour partir à l’aventure en Russie. "Je suis arrivé en Russie en touriste, le premier jour c’était le baptême à la vodka et le deuxième jour j’avais un rendez-vous avec Boris Moiseev, un chanteur célèbre russe. Il me dit qu’il veut faire de moi une star en Russie" rapporte-t-il.

Et le pari paiera puisque Nilda Fernandez fera, avec Boris Moiseev, deux tubes qui sont encore dans l’esprit des Russes.

Vous êtes à nouveau en ligne