Tout et son contraire. Etienne Klein : "Einstein était de ceux qui apprécient l'érotisme des problèmes"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Etienne Klein est scientifique, physicien et chercheur. Il dirige aujourd’hui le laboratoire de recherche sur les sciences de la matière au CEA (Commissariat à l’énergie atomique) et anime "La conversation scientifique" sur France Culture tous les samedis. Il est l'invité de Philippe Vandel, dans Tout et son contraire.

Étienne Klein vient de publier un livre chez Actes Sud, Le pays qu’habitait Albert Einstein. Un pays imaginaire, dans lequel il se posait plein de questions. Étienne Klein écrit notamment à propos d’Einstein : "Il était de ceux qui détectent et apprécient l'érotisme des problèmes". Etienne Klein explique qu’Einstein aimait se poser des questions d’enfants, d’en voir les conséquences, de voir que ces conséquences amènent à d’autres questions d’enfants, etc. Et, pour lui, ce mécanisme d’interrogation est une forme d’excitation qui ne s’arrête jamais, comme l'érotisme.

Le physicien insiste également sur les idées reçues nombreuses sur Albert Einstein. Et le fait que, contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, Einstein n’est pas le père de la bombe atomique. "La formule E=mc² qu’on accole à l'idée de la bombe atomique date de 1905, l’uranium était connu à l’époque ! Et s'il y avait un lien entre la formule d’Einstein et la bombe atomique, il y aurait eu des bombes atomiques pendant la Première Guerre mondiale."

Einstein, c'est un personnage qui est fossilisé par sa notoriété

Etienne Klein

sur franceinfo

Vous êtes à nouveau en ligne