Tout et son contraire. Édouard Montoute en avait assez de "partager l'affiche"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le comédien Édouard Montoute est l’invité de Philippe Vandel dans "Tout et son contraire".

ÉComédien de théâtre et de cinéma, Édouard Montoute a joué dans plus de 70 films, notamment La Haine, la saga des Taxi, Astérix et Obélix : mission Cléopâtre. L'acteur est l'invité de l’invité de Philippe Vandel.

Édouard Montoute est actuellement au Théâtre du Gymnase à Paris, seul en scène avec Il était une fois les bleus. La pièce parle de l’équipe de France de football. Tout démarre avec le coup de tête de Zidane à Materazzi. Le comédien a une théorie sur ce qui s’est passé avant l'acte, dans la tête du joueur français. "Tout se passe dans les bus. C’est à partir de ce moment-là qu’ils sont en train de se concentrer. Dans le bus, Zidane reçoit quelque chose dans sa poche qui prédit ce qu’il va se passer", dit Édouard Moutoute.

Enfin seul à l’affiche

Édouard Montoute est en solo sur scène, pour la première fois. Il n’est pas particulièrement fan de football, mais il a accepté tout de suite parce qu’il pouvait être enfin seul sur l’affiche :"J’en ai marre de partager l’affiche. Ceci dit, il faut s’enquiller 40 pages de textes."

Édouard Montoute a beaucoup joué au cinéma, à la télévision ou au théâtre mais il n’a jamais eu de premier rôle. Ce qu'il regrette : "J'ai eu de la chance de travailler dans ce métier car j’étais black, black pas trop mauvais, pas trop moche, un peu drôle et pas trop foncé non plus, sans accent. J’aurais eu un accent, j’aurais beaucoup moins travaillé. Maintenant c’est compliqué parce que les gens se disent, il va falloir peut-être lui filer des premiers rôles" 

Ado, je ne me voyais pas derrière un bureau, j'aurais pu faire des conneries

Édouard Montoute

Tout et son contraire


Vous êtes à nouveau en ligne